Tout savoir sur les nouveaux programmes de classes préparatoires économiques et commerciales à partir de la rentrée 2021-2022

Tout savoir sur les nouveaux programmes de classes préparatoires économiques et commerciales à partir de la rentrée 2021-2022

Révisez les concours grâce aux quiz !

Retrouvez cet été les nouveaux programmes en ligne sur Melchior

Les classes préparatoires économiques et commerciales générales (ECG) accueillent majoritairement les élèves ayant présenté un bac ES. Les classes préparatoires préparent, en 2 ans, les étudiants aux concours d'entrée dans les grandes écoles et les écoles d'ingénieurs. Ces classes, situées dans les lycées, sont accessibles avec un baccalauréat ou un niveau équivalent. 

Les classes préparatoires économiques et commerciales préparent aux concours :

  • Des écoles supérieures de commerce et de gestion 
  • L'École nationale militaire de Saint-Cyr
  • L'ENS (École normale supérieure) de Paris-Saclay
  • Certains IEP (instituts d'études politiques) après la 1re année
  • Le Celsa (accès en L3 information et communication).

 

Programme d'Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain (ESHMC) 1re et 2de années

L’enseignement d'économie, sociologie et histoire (ESH) vise à apporter aux étudiants les instruments d’analyse et de compréhension du monde contemporain.

Pour cela, il associe trois approches complémentaires :

  • la science économique ;
  • l’histoire de la pensée et des faits économiques et sociaux ;
  • la sociologie.

Cet enseignement a pour ambition de développer les compétences de synthèse, d’analyse et d’argumentation des étudiants. Ils devront maîtriser les principaux concepts, mécanismes et modèles de l’analyse économique (notamment de la microéconomie et de la macroéconomie), savoir mobiliser et mettre en perspective de façon pertinente les principaux phénomènes économiques et sociaux depuis le début du XIXe siècle et maîtriser les éléments de base, les méthodes et démarches de la sociologie, plus particulièrement celles de la structure sociale, des modes de vie et des organisations.

L’étude des fondements et des analyses théoriques de l’économie et de la sociologie ne doit pas faire perdre de vue la dimension historique. Il s’agira, dans une perspective dynamique, d’expliquer les faits économiques et sociaux par l’analyse ou d’éclairer l’analyse par les faits.

Le programme est structuré en quatre modules semestriels dont le premier a pour objectif de faciliter la transition entre l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur, en favorisant l’adaptation des étudiants à ce nouvel enseignement. Le premier module présente les bases et les méthodes essentielles de l’économie (de la microéconomie notamment) et de la sociologie ; il introduit une histoire de la pensée économique et sociologique. Le deuxième module traite de la croissance et du développement depuis le début du XIXe siècle. Le troisième module est consacré à l’étude de la mondialisation. Le quatrième module est centré sur les modèles macroéconomiques, sur les déséquilibres et l’action des pouvoirs publics. Les professeurs pourront exercer leur liberté pédagogique en organisant comme ils le souhaitent le contenu de chaque module.

  • Module 1. Les fondements de l'économie et de la sociologie

1-1/ Les fondements de l'économie

1.2 L’équilibre des agents et le fonctionnement du marché

1.3/ Les fondements de la sociologie

  • Module 2. Croissance et développement

2.1/ La croissance et le développement depuis le XIXe siècle

2.2/ Les transformations des structures économiques, sociales et démographiques depuis le XIXe siècle

2.3/ Entreprise et organisation

  • Module 3. La mondialisation économique et financière

3.1/ La dynamique de la mondialisation économique

3.2/ La dynamique de la mondialisation financière

3.3/ L'intégration européenne

  • Module 4. Déséquilibres, régulation et action publique

4.1/ Équilibres et déséquilibres macroéconomiques

4.2/ L’intervention économique des pouvoirs publics

4.3/ Les politiques sociales

Programmes d’histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain (HGGMC) 1re et 2de années

Le programme d’histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain (HGGMC) de la filière économique et commerciale, voie générale, s’inscrit dans la continuité de celui de 2013 en tenant compte de la rénovation des programmes d’histoire-géographie de l’enseignement secondaire, de l’introduction d’un enseignement de spécialité du cycle terminal des lycées en histoire, géographie, géopolitique et sciences politiques, ainsi que du renouvellement des approches méthodologiques et conceptuelles intervenues depuis.

Le programme est structuré en quatre modules semestriels, dont le premier a pour objectif de marquer la transition entre l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur. Chaque module est accompagné d’un commentaire qui précise les finalités de l’enseignement, l’esprit du programme et le cadre dans lequel il peut être traité.

L’ensemble du programme favorise l’adaptation des étudiants aux méthodes de l’enseignement supérieur. Il s’inscrit dans les modalités de parcours des études supérieures de l’espace européen, telles qu’elles sont définies par les textes en vigueur. Il prend également en compte les objectifs de formation des écoles de management, notamment en favorisant une réflexion d’ensemble sur le monde contemporain. In fine, ce programme vise à favoriser la maîtrise de compétences décisives pour de futurs entrepreneurs destinés à travailler dans un monde complexe : ouverture culturelle et recul critique, analyse interdisciplinaire et capacité à la synthèse.

Le programme propose d’articuler les approches historique, géographique, géoéconomique et géopolitique

Le programme d’histoire-géographie-géopolitique du monde contemporain est placé sous le signe de l’hybridation des savoirs, sans pour autant confondre leurs démarches respectives. Interdisciplinaire dans son esprit, il doit permettre aux étudiants d’approcher la complexité du monde contemporain.

La démarche géopolitique constitue le fil directeur du programme. Conçue comme un champ disciplinaire, elle permet de combiner les dimensions historiques, géographiques et géoéconomiques pour étudier les rivalités de pouvoirs et d’influences qui s’exercent sur les territoires à toutes les échelles et qui structurent le monde contemporain. Elle insiste sur les jeux d’acteurs, leurs systèmes de représentation et leurs stratégies.

Dans cette optique, l’enseignement de l’histoire permet une mise en perspective des analyses sur le temps long du XXe siècle. Il ne se réduit donc pas à une simple étude chronologique des faits économiques et sociaux mais s’inscrit dans un cadre plus large, à l’écart de toute modélisation abusive. Il prend notamment en compte les aspects politiques, économiques et culturels, scientifiques et techniques.

Les orientations de l’enseignement de la géographie inscrivent la géopolitique dans ses dimensions spatiales et territoriales. La préférence accordée en seconde année à la dynamique géographique, géoéconomique et géopolitique des aires régionales et des continents favorise une vision des lignes de force de l’évolution du monde actuel. Elle impose une démarche à plusieurs échelles, qui permet notamment d’appréhender les dimensions du jeu des réseaux dans le monde contemporain.

L’organisation du programme et de l’évaluation

La dimension synthétique du programme permet de consacrer le temps de la classe à l’acquisition et à la maîtrise de connaissances, de concepts, de méthodes et d’outils qui fondent une réflexion critique sur la complexité du monde contemporain. Le travail prend tout son sens quand le cours est centré sur un chapitre court, ouvert par une introduction problématisée et clos par une conclusion de mise en perspective. Cette démarche accroît la capacité d’argumentation et de synthèse des étudiants, qualités si importantes dans les métiers auxquels ils se préparent. Le travail personnel devient ainsi davantage l’occasion d’un élargissement par l’indispensable lecture de médias ou d’ouvrages qui complètent le cours du professeur et permettent la construction d’une culture générale la plus large possible.

La prise en compte des orientations historiques, géographiques, géoéconomiques et géopolitiques renouvelées conduit le professeur à une réflexion épistémologique indispensable à l’étude des questions abordées. Le programme constitue ainsi un outil de réflexion opératoire et contribue à développer les compétences d’analyse approfondie des situations.

Les quatre modules du programme constituent un ensemble étudié en deux années de préparation aux concours dont les conditions sont fixées dans les règlements pédagogiques des écoles de management. Les modules sont des acquis capitalisables en université.

A travers le programme et les méthodes étudiés, l’HGGMC contribue à la maîtrise de plusieurs compétences essentielles en école de management et dans le monde professionnel :

combiner les apports de plusieurs champs disciplinaires pour comprendre, nuancer et synthétiser la complexité d’une situation ; - être un acteur critique du monde contemporain ; - être capable de raisonner à des échelles d’espace et de temps différentes : - savoir poser une problématique et y répondre par une démonstration appropriée ; - s’initier à la prospective et à ses limites ; - comprendre les points de vue et les enjeux d’acteurs différents ; - pouvoir s’exprimer de manière efficace et rigoureuse à l’écrit et à l’oral.

PROGRAMME DE PREMIERE ANNEE : 

  • Module 1. Les grandes mutations du Monde de 1913 à nos jours

I.1. Panorama géopolitique du monde de 1913 à la fin de la guerre froide

I.1.1. Géopolitique et relations internationales : une introduction

I.1.2. Tableaux géopolitiques du monde en 1913, 1939 et en 1945

I.1.3. Géopolitique de la guerre froide, de la décolonisation et des conflits jusqu’aux années 1990

I.2.Le monde depuis les années 1990 : entre ruptures et recompositions géopolitiques

1.2.1. Tableau géopolitique du monde à la fin de la guerre froide

1.2.2. Le monde actuel : ordre et désordre, émergences et rééquilibrages, espaces de paix et espaces de guerres

1.2.3. La gouvernance mondiale : crises et redéfinitions

I.3. L’économie mondiale d’un siècle à l’autre

I.3.1. La croissance et le développement : une introduction

I.3.2. Économie, croissance et sociétés dans les pays occidentaux de 1913 à 1945

I.3.3. Les modèles de croissance de 1945 à nos jours

  • Module 2. La mondialisation contemporaine : rapports de force et enjeux

II.1. La mondialisation : acteurs, dynamiques et espaces

II.1.1. La mondialisation : une introduction

II.1.2. Les acteurs et leurs stratégies

II.1.3. Nouvelles frontières, nouveaux territoires et limites de la mondialisation

II.2. Les défis du développement et les enjeux d’un monde durable

II.2.1. Les défis géopolitiques et géoéconomiques du développement durable

II.2.2. Les ressources, un enjeu stratégique

II.2.3. Les défis géopolitiques et géoéconomiques du changement climatique

II.3. La France, une puissance en mutations depuis les années 1990

II.3.1. La France : un modèle entre héritages, crises et transformations face à la mondialisation

II.3.2. La France : une puissance européenne

II.3.3. La France : une puissance mondiale et maritime

PROGRAMME DE SECONDE ANNEE :

  • Module 3. Géodynamique de l’Union européenne, de l’Afrique, du Proche et du Moyen-Orient

III.1. L’Union européenne, l’Europe et le monde

III.1.1. L’Union européenne et ses territoires : intégrations et fragmentations

III.1.2. L’Union européenne et son voisinage proche : la Russie et l’espace méditerranéen

III.1.3. L’Union européenne dans le monde

III.2. Le continent africain, le Proche et le Moyen-Orient

III.2.1. États et territoires, cultures et sociétés

III.2.2. Le développement : politiques et enjeux

III.2.3. Géopolitique du continent africain, du Proche et du Moyen-Orient

  • Module 4. Géodynamique continentale des Amériques et de l’Asie

IV.1. Les Amériques

IV.1.1. Géopolitique des Amériques

IV.1.2. Les États-Unis : société, politique et puissance à l’époque contemporaine

IV.1.3. L’Amérique latine : émergences et crises

IV.2. L’Asie

IV.2.1. Géopolitique d’une région multipolaire

IV.2.2. Les espaces asiatiques dans la mondialisation

IV.2.3. Deux géants asiatiques : la Chine, puissance mondiale, l’Inde, puissance émergente

Source et programme complet :

Comment intégrer une classe préparatoire ?

On intègre les classes préparatoires via la procédure Parcoursup.

Les ressources Melchior pour en savoir plus :

Tout savoir sur le concours d'accès aux écoles de commerce et de management

Cette formation complète et exigeante aboutit aux concours. Organisés chaque année par la Banque commune d'épreuves (BCE) et Ecricome, ils permettent d’intégrer une des 26 écoles de commerce. reconnues par l'Etat : 

  • la Banque Commune d’Épreuves est composée de 26 écoles donc HEC Paris, l’ESSEC, ESCP Europe, Audencia, etc.
  • Ecricome se compose de NEOMA Business School et KEDGE Business School.

Durant la première année, les prépas qui le souhaitent peuvent aussi tenter les concours d’entrée en deuxième année des IEP de province.

Le concours est réservé aux élèves des classes préparatoires économiques et commerciales options scientifique, économique et technologique et aux élèves de classes préparatoires littéraires B/L : Lettres et Sciences sociales et BEL : ENS Ulm ENS de Lyon mais aussi aux candidats libres.

Pour en savoir plus : consulter le site de l'ONISEP

Les étapes du concours 2021 de la Banque commune d'épreuves

  • Etape 1 - Inscription : Inscrivez-vous du jeudi 10 décembre 2020 à 9 heures au mardi 12 janvier 2021 à 17 heures uniquement en ligne.
  • Etape 2 - LE TELEVERSEMENT DES PIECES JUSTIFICATIVES Pièces justificatives : Complétez votre dossier en fournissant les pièces justificatives obligatoires demandées du jeudi 10 décembre 2020 au mardi 19 janvier 2021 à 17 heures.
  • Etape 3 - Paiement en ligne exclusivement par carte bancaire du mercredi 13 janvier à 9 heures au mardi 19 janvier 2021 à 17 heures.
  • Etape 4 - Les épreuves écrites : Elles se déroulent du mardi 27 avril au jeudi 6 mai 2021 (hors samedi et dimanche). Les notes des épreuves écrites sont disponibles à partir du 14 juin 2021 à 10 heures. Au cas où une ou plusieurs épreuves doivent être reprogrammées, la date retenue est le lundi 17 mai 2021.
  • Etape 5 - Les résultats d'admissibilité : Les résultats d'admissibilité sont disponibles à partir du 9 juin 2021 sur les sites de chacune des écoles de la BCE.
  • Etape 6 - Les épreuves orales : La période des épreuves orales s'étend du lundi 14 juin au mercredi 7 juillet 2021 selon les écoles.
  • Etape 7 - La procédure SIGEN et les résultats d'admission : Le dispositif SIGEM vous permet d'exprimer vos préférences d'affectation et de connaitre votre affectation finale. La procédure se déroule du 29 juin au 16 juillet 2021. La période de publication des résultats d'admission s'étend du vendredi 2 juillet au vendredi 9 juillet 2021. Vous pouvez consulter vos résultats d'admission en vous connectant sur les sites internet des écoles.