Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils ?

Synthèse

Déroulé du chapitre :

Question 1. Qu'est-ce qu'un marché imparfaitement concurrentiel ?

Question 2. Comment les monopoles exercent-ils un pouvoir de marché ?

Question 3. Comment les oligopoles exercent-ils un pouvoir de marché ?

Question 4. Pourquoi et comment rendre les marchés plus concurrentiels ?

Conforme au programme officiel (BO)

Les marchés sont imparfaitement concurrentiels car certaines entreprises exercent un pouvoir de marché.

Les principales sources du pouvoir de marché :

Sur des marchés imparfaitement concurrentiels, les entreprises disposent d’une marge de manœuvre pour fixer leurs prix de vente, autrement dit, elles sont faiseuses de prix. Elles ont alors un pouvoir de marché qui leur permet d’augmenter le prix de leur produit sans perdre leurs ventes au profit des firmes concurrentes. Ce pouvoir de marché dépend de différents paramètres tels que :

  • le nombre d’offreurs sur un marché qui conditionne son degré de concurrence
  • les conditions d’entrée sur le marché dont la fluidité dépend de l’existence de barrière à l’entrée 
  • des accords passés entre les firmes qui nouent des ententes sur les prix ou les quantités produites par exemple

Un pouvoir de marché peut apparaître s’il existe des barrières à l’entrée. Il s’agit d’obstacles empêchant les concurrents d’entrer sur un marché. On distingue généralement les barrières structurelles qui sont des obstacles résultant de conditions particulières de production d’un secteur d’activité donné comme des coûts fixes élevés ou la possession d’une ressource clé ou de barrières stratégiques résultant de comportements des firmes à l’égard de leurs concurrents.

dz

Un pouvoir de marché peut également apparaître lorsqu’un nombre très limité d’offreurs est présent sur le marché. Cela résulte évidemment de barrières à l’entrée et conduit à des structures de marché de type oligopolistique. Dans ce contexte où le degré de concurrence est plus faible qu’en concurrence parfaite ou monopolistique, les interactions stratégiques entre les firmes sont d’importance vitale. L’action de l’une peut avoir des répercussions importantes sur le profit des autres. En présence d’un marché oligopolistique, les firmes peuvent nouer des ententes sur les prix ou sur les quantités à produire. Ainsi, le but de ces accords entre offreurs est de pouvoir se comporter en monopole et d’être faiseurs de prix.

Notions

Capacité pour une entreprise de fixer un prix supérieur à celui qui résulterait du jeu de la libre concurrence.
L'entente est une action concertée entre entreprises visant à fausser le jeu de la concurrence sur un marché de produits ou de services déterminés.

Synthèse

Déroulé du chapitre :

Question 1. Qu'est-ce qu'un marché imparfaitement concurrentiel ?

Question 2. Comment les monopoles exercent-ils un pouvoir de marché ?

Question 3. Comment les oligopoles exercent-ils un pouvoir de marché ?

Question 4. Pourquoi et comment rendre les marchés plus concurrentiels ?

Conforme au programme officiel (BO)

Les oligopoles aimeraient atteindre la situation de monopole, c’est pourquoi, les firmes oligopolistiques ont intérêt à former des ententes, mais cela requiert une coopération parfois difficile à maintenir.

Le dilemme du prisonnier nous permet de comprendre les stratégies qui peuvent être mises en place par les entreprises dans ce cas de figure. Le dilemme montre que si chaque entreprise prend sa décision indépendamment des autres et essaie de satisfaire son intérêt individuel, la situation s’éloigne du résultat le plus favorable pour l’ensemble. Dans le cas de deux entreprises ayant la possibilité de maintenir des prix élevés ou de les baisser, le dilemme du prisonnier montre que chaque entreprise aura intérêt à baisser son prix, au détriment de leurs profits respectifs. Autrement dit, les intérêts individuels de chaque entreprise s’opposent à leur intérêt collectif. Dans un contexte où la communication est possible et où l’on répète le jeu de décisions stratégiques, la menace d’une rétorsion peut inciter les firmes à respecter l’accord et à former des ententes durables pour éviter une guerre des prix qui ruinerait les perspectives de profits.

Notions

Structures de marché telles qu’un petit nombre d’offreurs vendent des produits différenciés ou identiques.
Enoncé en 1950 par Albert W. Tucker, il caractérise une situation où deux joueurs auraient objectivement intérêt à coopérer mais dans laquelle, en l'absence d'information sur le comportement de l'autre, chacun choisira de trahir, ce qui conduit à une situation mais favorable que la coopération mutuelle.
En théorie des jeux, un équilibre de Nash est une situation où chaque joueur prévoit correctement le comportement des autres, ce qui conduit à la maximisation des gains pour chacun.
S'abonner à Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils ?

Newsletter

Suivre toute l'actualité de Melchior et être invité aux événements