Module n°3 : Chômage

La destruction créatrice génère-t-elle du chômage ?

Ce module s'appuie sur un extrait du chapitre 11 « Destruction créatrice, santé et bonheur »

Le pouvoir de la destruction créatrice Aghion

www.odilejacob.fr 

Fiche

Enseignant ? Connectez-vous ou créez votre compte personnel pour accéder à l'ensemble des corrigés. 

Exercice 1 : Innovation et chômage

Modéré

L’innovation par le processus de destruction créatrice - c’est-à-dire le remplacement d’anciennes activités par de nouvelles activités (que l’on mesure en additionnant le taux de création d’emplois et le taux de destruction d’emplois dans la zone d’emplois considérée) – augmente-t-elle ou réduit-elle la probabilité pour un individu d’être au chômage ? Du point de vue théorique, la réponse à cette question est a priori ambigüe (Aghion et Howitt, 1994 ; Mortensen et Pissarides, 1998, Hornstein, Krusel et Violante, 2005). Il y a tout d’abord l’effet de destruction d’emplois. L’innovation, en rendant certaines activités existantes obsolètes, détruit les emplois et renvoie les détenteurs de ces emplois sur le marché du travail. A partir du moment où le marché du travail est frictionnel, et ne permet donc pas aux demandeurs d’emplois de trouver immédiatement un nouvel emploi, le taux de chômage va augmenter. Il y a cependant un deuxième effet opposé, l’effet de création d’emplois : l’innovation crée de nouveaux emplois, ce qui réduit le taux de chômage. Enfin, il y a un troisième effet appelé « effet de capitalisation » qui peut se résumer de la façon suivante : un taux d’innovation plus élevé implique un taux de croissance plus élevé (Aghion et Howitt, 1994). Or, tout nouvel investissement visant à créer une nouvelle activité est récompensé par des profits futurs, qui vont croître d’autant plus rapidement que l’économie dans son ensemble croîtra vite. Autrement dit, plus le taux de croissance est élevé, plus il devient lucratif de créer une nouvelle activité qui va à son tour générer des emplois nouveaux et donc réduire le chômage. Notons que ces trois effets ne sont pas à mettre sur le même plan : l’effet de destruction d’emplois se manifeste à court terme, tandis que l’effet de création d’emploi et l’effet de capitalisation sont davantage des effets de long terme.

Le Pouvoir de la destruction créatrice,
de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel
© Odile Jacob, 2020
Extrait reproduit avec l’aimable autorisation des Editions Odile Jacob ;

Questions :

1- A quelle condition l’innovation augmente-t-elle le taux de chômage ?

2- Expliquez « l’effet de capitalisation »

3- Pourquoi les effets de la destruction créatrice se manifestent-ils différemment dans le temps ?

Exercice 2 : Relation entre création et destruction d’emplois aux Etats-Unis

Modéré

Document 2 : Relation entre création et destruction d’emplois aux Etats-Unis

ressources pédagogiques SES bac 2020 2021

Le Pouvoir de la destruction créatrice,
de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel
© Odile Jacob, 2020
Extrait reproduit avec l’aimable autorisation des Editions Odile Jacob ;

Le taux de création d’emplois entre la date t-1 et la date t est mesuré en faisant le total des nouveaux emplois générés par l’expansion des établissements existants ou la création de nouveaux établissements, et en rapportant ce total à l’emploi moyen de la zone entre les dates t-1 et t. De même, le taux de destruction d’emplois entre la date t-1 et la date t est mesuré par la somme des pertes d’emplois induites par la contraction des établissements existants ou la fermeture d’établissements, rapportée à l’emploi moyen de la zone entre les dates t-1 et t.

Questions :

1- Qu’est-ce qu’une corrélation ?

2- En quoi ce graphique reflète-t-il bien le phénomène de la destruction créatrice ?

Exercice 3 : Relation entre taux de destruction créatrice et taux de chômage

Modéré

Document 3 : Relation entre taux de destruction créatrice et taux de chômage

ressources pédagogiques SES bac 2020 2021

Le Pouvoir de la destruction créatrice,
de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel
© Odile Jacob, 2020
Extrait reproduit avec l’aimable autorisation des Editions Odile Jacob ;

Questions :

1- Quelle corrélation peut-on établir entre le taux de création créatrice et le taux de chômage ?

2- En quoi cette corrélation doit-elle être nuancée par le constat effectué dans le document 2 ?

Raisonnement argumenté appuyé sur un dossier documentaire : relations entre la destruction créatrice et le chômage

Modéré

A l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous vous interrogerez sur les relations entre la destruction créatrice et le chômage

Note de lecture

Module suivant :

Module précédent :