Étude de Cas

Le groupe AXA

En moins de vingt ans, une mutuelle de l'assurance est devenue l'un des tout premiers groupes d'assurance mondial. Cela est passé à la fois par une phase de consolidation intérieure et par un développement international. L'Asie a représenté un champ de développement important, tant en raison de la croissance rapide de la région qu'en raison des besoins dans les domaines de la santé et des retraites. Ce développement a été porté à la fois par une culture commune et l'application du principe de subsidiarité dans les prises de décision et la gestion quotidienne des unités de service.

L'internationalisation des entreprises est allée de pair avec la mondialisation des échanges de biens et de services. Le secteur de l'assurance n'a bien sûr pas été épargné par ce phénomène. Il a même contribué à l'amplifier en offrant aux acteurs de la mondialisation des solutions globales de couverture de leurs risques à l'international.

Le parcours du groupe AXA est tout à fait révélateur de cette tendance. Comme Claude Bébéar, fondateur du groupe et maintenant Président de son conseil de surveillance l'a un jour écrit : " Si le groupe Ancienne Mutuelle [ancien nom du groupe AXA] voulait compter un jour, il devait devenir international". Vingt années ont suffit au groupe pour atteindre cet objectif.

L'internationalisation du groupe AXA a été rapide. Elle est le résultat de prises de risques et d'implantations géographiques soigneusement étudiées. Elles pouvaient néanmoins en leur temps apparaître audacieuses.

AXA, un groupe de dimension internationale

Au début des années 80, AXA, qui n'existait pas encore sous ce nom, n'était qu'une petite mutuelle d'assurance française réalisant 160 millions d'euros de chiffre d'affaires et regroupant 850 collaborateurs. Aujourd'hui, AXA est devenu un leader mondial de l'assurance, réalisant 75 milliards d'euros de chiffre d'affaires, gérant 740 milliards d'euros d'actifs et employant 130 000 collaborateurs et agents dans le monde. (Annexe 1 : Les chiffres clés du Groupe AXA)

AXA a un seul métier : la "protection financière". Elle consiste à accompagner des clients (particuliers, petites moyennes et grandes entreprises) en matière d'assurance, de prévoyance, d'épargne ou de transmission de patrimoine au cours des différentes étapes de leur vie.

AXA développe à travers le monde pour  ses 50 millions de clients une large gamme de conseils et de solutions : (Annexe 2 : Les activités du groupe)

  • Protection des biens à travers l'assurance de choses (prise en charge du coût des réparations, du coût de remplacement par un bien d'usage).
  • Protection des revenus (afin de permettre à l'assuré de retrouver une situation financière comparable à celle qu'il avait avant le sinistre).
  • Protection de la responsabilité (suite à des dommages causés à des tiers) et des activités plus diverses liées à des dommages automobiles, corporels, de responsabilité civile décennale ou encore de catastrophes naturelles.
  • Protection des risques liés à la vie humaine (viagers) : décès, invalidité, santé, dépendance.
  • Protection des risques économiques : épargne, retraite.
Une internationalisation réussie

Une politique de croissance externe "opportuniste"

Pour se hisser parmi les meilleurs, le groupe a très tôt fait le choix d'une stratégie orientée vers la croissance externe afin d'atteindre ainsi la taille critique qui lui permette, comme l'affirme Henri de Castries, "d'assurer sa survie et son indépendance." Mais il a su aussi composer avec les aléas de la vie économique, entre inflation et désinflation, croissance des marchés financiers et catastrophes naturelles, attentats et crises économiques en sachant marquer des pauses et consolider par la croissance organique les positions acquises.

Après une première phase nécessaire de consolidation de sa part de marché en France, AXA s'est développé rapidement en saisissant les opportunités d'acquisition qui se présentaient à l'étranger, d'abord aux Etats-Unis et en Europe, puis en Asie. Celles-ci ont joué un rôle central dans l'internationalisation du groupe. (Annexe 3 : L'histoire du Groupe)

Une culture mondiale fondée sur le partage de valeurs communes

La réussite internationale du groupe a été facilitée par :

  1. L'application du principe de subsidiarité au partage des compétences entre les fonctions support centrales et les entités opérationnelles. La formule "think global, act local" ("penser mondialement, agir localement") résume cette approche. Elle favorise la responsabilisation des entités en leur permettant d'exercer au plus près du terrain leur capacité à offrir les solutions les mieux adaptées à leurs clients. (Annexe 4 : L'organisation du Groupe)
  2. La promotion auprès de l'ensemble des collaborateurs du groupe de 5 valeurs qui portent la vison d'AXA : professionnalisme, innovation, réalisme, esprit d'équipe et respect de la parole donnée. Partagées par l'ensemble des collaborateurs,  les valeurs d'AXA facilitent l'identification de tous à une culture commune. (Annexe 5 : Les valeurs du Groupe)
  3. Un style commun de management enseigné à l'université du groupeet mis en pratique par l'ensemble de l'encadrement du groupe. Les "axagrammes", support imagé du style de management d'AXA (SMA), aident à sa diffusion auprès de l'ensemble des collaborateurs du groupe. (Annexe 6 : Les AXAGRAMMES)

Un capital international

100% française au début des années 80, la structure de détention du capital du groupe AXA est aujourd'hui beaucoup plus internationale : 20% du capital est détenu par des particuliers français. Le reste est réparti entre l'auto-contrôle, la BNP, les employés du Groupe (4%) et des actionnaires des Etats-Unis, de l'Allemagne, de la Suisse, de la Grande Bretagne, etc. (Annexe 7 : La structure de l'actionnariat d'AXA)

Une clientèle répartie sur l'ensemble des continents

Après avoir longtemps concentré ses activités sur la France, le groupe AXA a largement diversifié ses implantations en Europe, aux Etats - Unis et en Asie. (Annexe 8 : La présence internationale d'AXA)

Conclusion

Malgré cette large présence géographique sur tous les continents, le groupe AXA n'a pas pour ambition d'être présent dans «tous» les pays. Il a choisi d'être sur les marchés les plus porteurs et surtout sur ceux qui présentent les plus forts potentiels de croissance. A cet égard, les acquisitions effectuées en Asie confirment la place de choix de ce continent dans la stratégie d'AXA. L'implantation en Asie a été le moyen de consolider la réussite de l'internationalisation du groupe et d'accompagner de manière active la mondialisation de l'économie.