Question 2. L'équilibre du marché et l'introduction d'une taxe forfaitaire

Plan du cours

L’équilibre du marché selon les économistes

Ce qu’on appelle le « marché » existe depuis très longtemps, et on sait aussi qu’on peut en rencontrer une très grande diversité dans notre économie. Il y a autant de marchés que de biens et services marchands (pétrole, biens immobiliers, nourriture, marché boursier, puces informatiques...).

Dans ces conditions, puisqu’il existe une grande variété de marchés, il faut établir une définition générale, qui s’applique à tous les marchés. D’autant plus que les innovations conduisent toujours à l’émergence de nouveaux marchés (à l’image du e-sport). Selon les économistes, un marché est un lieu d'échange, réel ou fictif, entre offreurs et demandeurs. Les offreurs sont les producteurs et les demandeurs sont les consommateurs. Un très grand nombre de nos échanges quotidiens ont lieu sur des marchés. Sur un marché, quel qu’il soit, se fixe un prix auquel se réalisent des transactions. Le marché est encadré par des institutions (règles juridiques, protection de la propriété privée, etc.)

Sur un marché libre et où la concurrence est forte, les courbes « normales » d’offre et de demande ne se croisent qu’en un seul point. À ce prix d’équilibre (pe), les transactions des uns et des autres correspondent à leurs souhaits. Il n’y a, ainsi, ni rationnement de l’offre, ni rationnement de la demande. Même si, très souvent, de nombreux acheteurs potentiels sont exclus par le prix, leurs ressources ne leur permettant pas d’entrer sur le marché. Il existe donc toujours une combinaison prix-quantités qui permet d’égaliser l’offre et la demande.

  • En cas de déséquilibre sur le marché, la variation du prix permet de rétablir l’équilibre. Une demande supérieure à l’offre pousse le prix à la hausse, ce qui conduit certains demandeurs à renoncer et incite les offreurs à développer leur offre. Le processus se poursuit jusqu’à ce que l’équilibre soit atteint.
  • Un mécanisme inverse se produit lorsque l’offre est supérieure à la demande : la baisse des prix attire de nouveaux demandeurs, tandis que certains offreurs sont moins incités.

Les effets de la taxe forfaitaire sur le marché

L’État dispose de différents instruments pour modifier l’équilibre sur un marché : il peut jouer sur les prix par des systèmes de taxes (fiscalité) et de subventions (aides financières de l’Etat). Il peut enfin jouer sur les règles en modifiant la réglementation existante.

Une taxe est une prestation monétaire perçue par voie d’autorité et à titre définitif par l’Etat. La taxe vise à couvrir les charges liées à un service public particulier. L’instauration d’une taxe sur un marché réduit les quantités échangées, augmente le prix payé par le consommateur et diminue le prix reçu par le producteur.

L’impact de la taxe dépend des élasticités prix de l’offre et de la demande (le côté le plus inélastique du marché paie une part plus importante). La mise en place d’une taxe sur les quantités produites modifie, d’une part, le prix payé par les consommateurs et, d’autre part, le prix réellement reçu par les producteurs. La hausse du prix payé par les consommateurs et la baisse du prix reçu par les producteurs réduisent leurs surplus respectifs sur le marché (c’est-à-dire le gain qu’ils retirent de l’échange) et ce d’autant plus qu’il y aura moins de quantités échangées. Seul le gouvernement, qui récupère les recettes fiscales, voit son surplus s’accroître du montant de ces recettes fiscales.

La taxe peut être utilisée pour lutter contre les défaillances de marché, soit les situations dans lesquelles le fonctionnement du marché conduit à une allocation inefficace des ressources. Un exemple classique est celui des externalités négatives de pollution : l’instauration d’une taxe peut alors faire converger le coût privé de la pollution vers son coût social et inciter les agents économiques à changer leurs comportements…c’est-à-dire moins polluer.

tax

Documents et exercices

Document 1. Le commissaire-priseur dans une vente de tableaux

Facile

Questions

1. Quel est le rôle d’un commissaire-priseur ?

2. Qu’est-ce qu’une vente aux enchères ?

3. Comment se forme le prix de vente final ?

Voir la correction

Questions

1. Quel est le rôle d’un commissaire-priseur ?

Le commissaire-priseur s'occupe de l'inventaire, de l'expertise et de la vente d'œuvres et d'objets d'art. Il peut être chargé soit des ventes judiciaires, soit des ventes volontaires.

2. Qu’est-ce qu’une vente aux enchères ?

Une vente aux enchères est un mécanisme de négociation par lequel un agent économique (vendeur ou acheteur) met en concurrence plusieurs autres agents, durant un temps limité, en vue de leur vendre ou de leur acheter des biens ou des services aux meilleures conditions. Le but d'une vente aux enchères consiste à déterminer de manière objective le prix de réalisation d'une transaction commerciale.

3. Comment se forme le prix de vente final ?

Une enchère est une offre d’un prix supérieur à la mise à prix, ou au prix qu’un autre a déjà offert, en parlant des biens qui se vendent ou s’afferment au plus offrant. Lorsqu’il n’y a plus d’enchère pour un prix supérieur, le bien est emporté par celui qui a offert le dernier prix le plus élevé.

Document 2. Le marché du jeu vidéo de sport automobile

Facile

Questions

1. Sur ce graphique retrouvez la droite d’offre. Retrouvez la droite de demande.

2. Si le prix de chaque jeu vidéo était de 100, quelle serait la quantité offerte ? La quantité demandée ?

3. En quoi le point d’intersection des deux droites est-il spécifique ? Faire une phrase avec ce point.

4. Un constructeur peut-il espérer vendre ses jeux vidéo de Formule 1 au prix de 100 sur ce marché 

Formule 1

Voir la correction

Questions

1. Sur ce graphique retrouvez la droite d’offre. Retrouvez la droite de demande.

La droite d’offre est la fonction croissante sur le graphique. La droite de demande est la fonction décroissante sur le graphique

2. Si le prix de chaque jeux vidéo était de 100, quelle serait la quantité offerte ? La quantité demandée ?

Si le prix était fixé à 100, l’offre serait de 40 000 et la demande serait de 10 000

3. En quoi le point d’intersection des deux droites est-il spécifique ? Faire une phrase avec ce point.

Au point d’intersection des deux droites, l’offre est égale à la demande, et à ce prix les acheteurs et les vendeurs sont satisfaits.

4. Un constructeur peut-il espérer vendre ses jeux vidéo de Formule 1 au prix de 100 sur ce marché ?

Ce prix parait trop élevé pour les acheteurs et la demande chutera fortement.

Document 3. Le prix d’équilibre du jeu vidéo de sport automobile

Facile

Nous pouvons maintenant combiner les analyses de la demande et de l’offre pour montrer de quelle manière les prix et les quantités de produits achetés et vendus sont déterminés sur les marchés.

Si l’on prend l’exemple du marché du jeu vidéo de simulation automobile. Sur ce marché, représenté dans le tableau suivant, quelle sera la quantité de jeux échangée et à quel prix ? Si le prix est de 20 euros, la demande excède l’offre de 600 000 (A-a). Une grande partie de la demande n’est pas satisfaite. Les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour être servis. Si le prix passe à 40 euros, le même scénario se reproduit. Il y a toujours une pénurie (la demande excède l’offre de 300 000), et les prix montent encore.

On constate donc que l’effet d’une pénurie se traduit par une augmentation des prix. Cependant cela tend à réduire cette pénurie puisque l’offre s’accroît et la demande diminue quand les prix augmentent. Que se passe-t-il si le prix est à un niveau beaucoup plus élevé, disons 100 euros le jeu vidéo ? Dans ce cas c’est l’offre qui excède la demande de 600 000 (e-E). Ce surplus déclenche le mouvement inverse et conduit les prix à la baisse, les producteurs diminuant leur prix afin d’écouler leurs excédents. La même chose se produit lorsque l’on est à 80 euros le jeu.

Un excès d’offre a comme conséquences de faire baisser les prix. Sur ce marché, on constate alors que le seul prix stable est celui pour lequel il n’y ni excès d’offre ni excès de demande. C’est le prix pour lequel l’offre est égale à la demande. Dans l’exemple, cet équilibre entre offre et demande est atteint au prix de 60 euros le jeu vidéo : la quantité offerte est égale à la quantité demandée (350 000). Il n’y a ni pénurie ni excédent, et il n’y a pas de pression sur le prix du marché, ni à la baisse ni à la hausse. Le prix pour lequel l’offre est égale à la demande est appelé prix d’équilibre du marché. L’équilibre du marché correspond à la situation où les intérêts conflictuels des consommateurs et des producteurs se compensent parfaitement. En ce point, la quantité que les consommateurs demandent est égale à la quantité que les producteurs offrent.

Melchior, 2019.

1) A quoi correspond le prix d’équilibre du marché ?

2) Qu’appelle-t-on une situation de pénurie et une situation d’excédent ? (Utiliser les notions d’offre et de demande dans votre réponse)

3) Dans ce modèle de marché, que se passerait-il si l’Etat fixait lui-même le prix sur le marché à 50 euros ? Et s’il le fixait à 70 euros ?

Voir la correction

Corrigés : 

1) A quoi correspond le prix d’équilibre du marché ?

Le prix d’équilibre est le prix qui équilibre les offres et les demandes sur un marché.

2) Qu’appelle-t-on une situation de pénurie et une situation d’excédent ? (Utiliser les notions d’offre et de demande dans votre réponse)

La situation de pénurie est une situation où la demande est supérieure à l’offre disponible. La situation d’excédent est une situation où l’offre est supérieure à la demande.


3) Dans ce modèle de marché, que se passerait-il si l’Etat fixait lui-même le prix sur le marché à 50 euros ? Et s’il le fixait à 70 euros ?

Si l’Etat fixait le prix à 50 euros, le marché serait en situation de pénurie (demande > offre). S’il le fixait à 70 euros, il serait en situation d’excédent (offre > demande).

Document 4. Les gammes de produits spécialisées e-sport se multiplient

Facile

L’e-sport est une aubaine pour les marques et les éditeurs, donc, mais également pour les constructeurs de matériel informatique et électronique. En effet, la petite console de salon ne suffira pas à devenir un professionnel de l'e-sport, et pour devenir un champion de « Call of Duty », il faut souvent commencer par investir. Professionnel ou amateur passionné, chaque joueur a ses préférences, mais tous savent que l'équipement peut faire la différence. Les marques de matériel informatique l'ont bien compris : Asus, Steelseries, Logitech, Mad Catz... toutes ont créé une gamme d'accessoires spécialement destinée aux joueurs.

La star de ces marques s'appelle Razer, et a vendu plus de 20 millions de périphériques à travers le monde. Le magazine Fortune affirme que Razer représenterait 30 % du marché mondial des périphériques gaming !

L'e-sport va pouvoir prospérer, et les fabricants de matériel informatique, de périphériques, l'industrie du jeu vidéo, seront encouragés à continuer d'innover, pour proposer aux joueurs en France, mais aussi partout dans le monde, des produits toujours en phase avec leurs besoins et leurs envies, qu'ils soient professionnels ou amateurs.

Enfin, le pays pourra désormais accueillir, comme il le fait déjà pour d'autres disciplines, des compétitions d'envergure mondiale ainsi que leur public, générant ainsi de la croissance dans d'autres secteurs, comme l'événementiel et le tourisme.

Source : Les Echos, mai 2018.

Questions

1. D’après ce document, que vont devoir faire les entreprises pour séduire les consommateurs dans ce secteur ?

2. Y a t-il une forte concurrence sur ce marché ? Qui est l’offre et qui est la demande ? En quoi le consommateur peut-il en bénéficier ?

Voir la correction

Questions

1. D’après ce document, que vont devoir faire les entreprises pour séduire les consommateurs dans ce secteur ?

Les entreprises vont devoir mettre en œuvre des innovations pour séduire les consommateurs dans ce secteur.

2. Y a t-il une forte concurrence sur ce marché ? Qui est l’offre et qui est la demande ? En quoi le consommateur peut-il en bénéficier ?

Il existe une forte concurrence entre les équipementiers sur ce marché : l’offre est constituée par les constructeurs informatiques et la demande est formulée par les joueurs. Le consommateur peut bénéficier de cette concurrence par la baisse des prix des produits et l’innovation technologique.

Document 5. Le péage urbain de Londres

Facile

Londres

Questions

1. Qu’est-ce qu’un péage urbain ?

2. Selon vous, pourquoi ce type de dispositif a été mis en place ?

Voir la correction

Questions

1. Qu’est-ce qu’un péage urbain ?

Le péage urbain est un système destiné à limiter la pollution et la congestion automobile de grandes villes en rendant payant l'accès automobile au centre-ville

2. Selon vous, pourquoi ce type de dispositif a été mis en place ?

L’objectif du péage urbain est d’inciter les automobilistes à emprunter les transports en commun et à réduire leur circulation en véhicules polluants dans les centres urbains.

Document 6. La théorie économique et la pollution

Facile

Arthur Pigou (1877-1959) est un économiste anglais. Il est le fondateur de l’économie du bien-être et l’un des premiers auteurs à avoir réfléchi à l’économie environnementale. Il est connu par ailleurs pour avoir donné son nom à la fameuse « taxe Pigou ».

pollution

Ce champ de l’économie étudie les conditions dans lesquelles on peut assurer le maximum de satisfaction aux individus qui composent la société. Pigou met en avant le rôle déterminant des « externalités ». Il est question d’externalités lorsque l’acte de consommation (ou de production) d’un agent influe positivement ou négativement sur la situation d’un autre agent, sans que cette relation fasse l’objet d’un échange sur le marché. Il peut alors s’agir d’externalités négatives (exemple : la pollution causée par une usine rejetant ses déchets dans une rivière, qui va affecter la situation des pêcheurs) ou d’externalités positives (si je profite de la vue sur le jardin fleuri de mon voisin). Ces externalités sont aujourd’hui considérées comme une des principales défaillances du marché.

Alors qu’il réfléchit à un moyen de réduire la pollution à Londres en pleine industrialisation, Arthur Pigou propose un instrument permettant d’intégrer les externalités au coût des activités économiques. Le principal effet des externalités est que le coût privé diffère du coût payé par la société. Par exemple, quand une usine pollue, son coût (dit privé) est plus faible que le coût social, puisqu’elle n’intègre pas la pollution qu’elle génère dans ses coûts. Raisonnant uniquement sur le coût privé (qui est faible), l’usine va produire plus que si elle prenait en compte le coût social (qui intègre le coût de traitement des déchets). L’externalité négative va donc engendrer une surproduction.

Pigou propose alors de mettre en place une taxe du montant de l’externalité, afin que le coût social soit le coût effectif pour l’entreprise. La mise en place d’une telle taxe devrait ainsi réduire les effets négatifs et inciter les industriels à réduire leur pollution.

Source : Melchior, 2019.

Questions : 

1) Qu’est-ce que le coût privé ?

2) Qu’est-ce que le coût social ?

3) Qu’appelle-t-on les « externalités » en économie ?

4) Pourquoi peut-on parler de défaillance du marché en matière d’externalités ?

5) Pourquoi dans le cas de la pollution automobile, une taxe Pigou se justifie-t-elle ?

6) Quels peuvent être les inconvénients de ce type de mesure selon vous ?

Voir la correction

Corrigés :

1) Qu’est-ce que le coût privé ?

Le coût privé est celui qui est supporté par un agent économique isolé du fait de son activité ou de sa décision.

2) Qu’est-ce que le coût social ?

Le coût social est celui qui est supporté par d'autres agents n'ayant aucune part dans la réalisation de cette activité économique. 

3) Qu’appelle-t-on les « externalités » en économie ?

Les externalités sont les conséquences d’une activité économique qui ne fait pas l’objet d’une transaction sur le marché.

4) Pourquoi peut-on parler de défaillance du marché en matière d’externalités ?

On parle de défaillance du marché car le marché n’incite pas l’agent économique à l’origine des externalités à réduire son activité (en cas d’externalités négatives) ou à la développer (en cas d’externalités positives).

5) Pourquoi dans le cas de la pollution automobile, une taxe Pigou se justifie-t-elle ?

La taxe Pigou permet de faire payer le coût social des activités économiques, notamment en ce qui concerne la pollution, au nom du principe « pollueur/payeur ».

6) Quels peuvent être les inconvénients de ce type de mesure selon vous ?

Ce type de mesure peut affaiblir le pouvoir d’achat des agents économiques qui vivent à la périphérie des villes et il est difficile de calibrer le bon montant de la taxe du péage urbain.

Document 7. Taxes et équilibre de marché

Facile

Questions

1. Rappeler ce qu’est l’équilibre du marché.

2. Quel est l’impact de la mise en place d’une taxe sur le prix payé par le consommateur ?

3. Quel est l’impact de la mise en place d’une taxe sur les quantités ?

4. A quoi correspond la recette fiscale de l’Etat ?

Voir la correction

Questions

1. Rappeler ce qu’est l’équilibre du marché.

L’équilibre du marché est atteint lorsque l’offre est égale à la demande au point d’intersection des droites d’offre et de demande, soit le prix d’équilibre du marché.

2. Quel est l’impact de la mise en place d’une taxe sur le prix payé par le consommateur ?

Le prix augmente pour le consommateur ce qui doit l’inciter à réduire sa pollution.

3. Quel est l’impact de la mise en place d’une taxe sur les quantités ?

Les quantités produites diminuent sur le marché.

4. A quoi correspond la recette fiscale de l’Etat ?

Les recettes fiscales de l’Etat correspondent à l’écart entre le prix initial et celui fixé après instauration de la taxe.

Exercice 1. Replacer les termes suivants dans le texte.

Facile

Concurrentiel - négociation - conditions - influencer - prix de vente - automatiquement - rencontre.

 

Un marché est un lieu de………………entre une offre et une demande. Cette rencontre détermine une quantité échangée et un…………………. En théorie la loi de l’offre et de la demande peut gouverner le fonctionnement de tous les marchés. Sur un marché parfaitement…………………………aucun agent particulier ne peut ……………………………la fixation des prix. Le prix est le résultat d’un processus de libre………………………………entre offreurs et demandeurs qui se poursuit jusqu’à la découverte du prix qui assure l’équilibre entre l’offre et la demande (on l’appelle ainsi le prix d’équilibre du marché). Toutefois le modèle de marché concurrentiel ne peut fonctionner que si un certain nombre de ……………………………très strictes sont remplies (…) Le fonctionnement d’un marché concurrentiel présente l’avantage d’éliminer ……………………………tout déséquilibre à la suite d’un choc quelconque affectant l’offre ou la demande.

 

Voir la correction

Concurrentiel - négociation - conditions - influencer - prix de vente - automatiquement - rencontre.

 

Un marché est un lieu de rencontre entre une offre et une demande. Cette rencontre détermine une quantité échangée et un prix de vente. En théorie la loi de l’offre et de la demande peut gouverner le fonctionnement de tous les marchés. Sur un marché parfaitement concurrentiel aucun agent particulier ne peut influencer la fixation des prix. Le prix est le résultat d’un processus de libre négociation entre offreurs et demandeurs qui se poursuit jusqu’à la découverte du prix qui assure l’équilibre entre l’offre et la demande (on l’appelle ainsi le prix d’équilibre du marché). Toutefois le modèle de marché concurrentiel ne peut fonctionner que si un certain nombre de conditions très strictes sont remplies (…) Le fonctionnement d’un marché concurrentiel présente l’avantage d’éliminer automatiquement tout déséquilibre à la suite d’un choc quelconque affectant l’offre ou la demande.

 

Exercice 2. Associer chaque cas à son graphique correspondant (1, 2, 3)

Modéré

  • Cas n°1. Une nouvelle technique permet de produire des consoles de jeux vidéo avec beaucoup moins de matériaux coûteux.
  • Cas n°2. Les entreprises du secteur décident d’offrir de très généreuses primes cadeaux aux étudiants pour s’équiper en consoles pour Noël.
  • Cas n°3. Les analystes considèrent que la hausse du prix des puces informatiques est très probable. Quelle sera la conséquence sur le marché des consoles ?

Voir la correction

Cas n°1. Une nouvelle technique permet de produire des consoles de jeux vidéo avec beaucoup moins de matériaux coûteux.

Graphique n°3 (hausse de l’offre).

Cas n°2. Les entreprises du secteur décident d’offrir de très généreuses primes cadeaux aux étudiants pour s’équiper en consoles pour Noël.

Graphique n°1 (hausse de la demande).

Cas n°3. Les analystes considèrent que la hausse du prix des puces informatiques est très probable. Quelle sera la conséquence sur le marché des consoles ?

Graphique n°2 (baisse de l’offre).

 

Exercice 3. Les affirmations suivantes sont-elles vraies ou fausses (cochez la bonne case) ? Justifiez vos réponses.

Modéré

Exercice 4 : Consommateurs, producteurs et externalités

Difficile

Les marchés font bien de nombreuses choses, mais ils ne font pas tout bien (…) Les échecs du marché examinés dans ce chapitre sont regroupés dans une catégorie générale que l’on appelle les externalités. Une externalité se constitue lorsqu’une personne s’engage dans une activité qui influence le bien-être d’un tiers qui ne paie ou ne reçoit rien en contrepartie. Si l’impact sur le tiers est défavorable, il s’agit d’une externalité négative, s’il est avantageux, il s’agit d’une externalité positive. En présence d’externalités, l’intérêt du marché dans une situation donnée s’étend au-delà du bien-être des acheteurs et des vendeurs qui participent à ce marché, il intègre également le bien-être des tiers (le reste de la population) qui sont affectés indirectement.

Comme les acheteurs et les vendeurs négligent les effets externes de leurs actions dans leurs décisions d’achat et de vente, l’équilibre de marché n’est pas efficace en présence d’externalités. Cela signifie que l’équilibre ne parvient pas à maximiser les avantages retirés du marché par l’ensemble de la société. La diffusion de la dioxine dans l’environnement par exemple est une externalité négative. Les usines à papier qui poursuivent leur intérêt propre ne vont pas s’intéresser au coût total de la pollution qu’elles créent et, de ce fait, elles vont émettre trop de pollution à moins que le gouvernement ne les empêche de le faire ou ne les décourage.

Source : Gregory N. Mankiw, Mark P. Taylor, Principes de l’économie, de Boeck, 2010.

Questions

1. Comment nos comportements en tant que consommateurs et en tant que producteurs peuvent-ils être à l’origine d’externalités ?

2. Expliquez la phrase en italique dans le texte.

Acheteuse
 

Voir la correction

Questions

1. Comment nos comportements en tant que consommateurs et en tant que producteurs peuvent-ils être à l’origine d’externalités ?

Les producteurs et les consommateurs peuvent réaliser des actions qui ont des conséquences sur les autres (positives ou négatives) sans passer par un échange sur le marché.

2. Expliquez la phrase en italique dans le texte.

Les externalités sont des défaillances du marché car le libre jeu des mécanismes des prix ne parvient pas à atteindre l’optimum pour la société dans son ensemble, et les ressources de l’économie ne sont pas efficacement utilisées.