Philippe Germa : Les négociations internationales peuvent-elles répondre aux enjeux climatiques ?