Première

Synthèse

Déroulé du chapitre :

Question 1. Comment un marché concurrentiel fonctionne-t-il ?

Question 2. Le fonctionnement d’un marché concurrentiel

Question 3. La dynamique de l'équilibre concurrentiel

Question 4. Coordination par le marché et gains à l’échange

Conforme au programme officiel (BO)

 

Le marché désigne un lieu réel ou fictif où s’échangent des biens ou des services, proposés par des offreurs qui cherchent à maximiser leur profit et des demandeurs qui souhaitent maximiser leur satisfaction.

Cette définition, apparemment simple, renvoie à une très grande diversité de situations concrètes. L’échange sur le marché est encadré par des règles, des normes, des conventions. En ce sens, le marché est une institution.

1 - Le Marché : une institution

Pour que des échanges puissent se réaliser entre agents économiques, des « règles du jeu » et un cadre juridique qui sécurisent l’échange sont indispensables. Ces éléments qui encadrent l’échange sont de différentes natures : certains sont formels (les droits de propriété ou les textes de loi, banques, monnaie), d’autres sont informels (usages, climat de confiance, etc.).

L’économiste Douglass North a qualifié d’institutions ces éléments d’encadrement de l’échange marchand qui ont pour objectif de réduire l’incertitude entre les participants à l’échange.

Cette approche institutionnaliste montre que le marché n’est pas une donnée naturelle, mais bien le résultat d’une construction sociale.

2 - La diversité des types de marché

Il existe de nombreux critères permettant de repérer les différentes catégories de marché.

On peut d’abord s’arrêter au type de bien ou du service échangé. Ainsi, on distinguera des marchés de biens matériels (produits agricoles et agroalimentaires, biens industriels, matières premières, biens immobiliers, …), des marchés de services (loisirs, voyages, assurances, …) mais aussi les marchés financiers, le marché du travail, le marché des changes (échanges de devises) ou encore le marché monétaire.

On peut également identifier la diversité des marchés consiste en s’intéressant à la configuration du marché. Certains marchés sont concurrentiels, d’autres sont des oligopoles voire des monopoles. Dans ces différents cas, c’est le nombre d’offreurs et de demandeurs qui créent la différence des situations en matière de pouvoir des acteurs sur le fonctionnement global du marché.

Notions

Lieu de rencontre, en général fictif, entre l’offre et le demande de biens ou de services.
Ensemble des règles qui encadrent les interactions humaines.
Situation de marché dans laquelle un offreur est seul à offrir un produit ou un service à une multitude d’acheteurs.
Situation dans laquelle un demandeur est seul sur un marché à demander un produit ou un service à plusieurs ou de nombreux offreurs.
S'abonner à Première