Vieillissement démographique

Définition :

Le vieillissement démographique désigne le double mouvement lié à l’augmentation de la part des personnes âgées et à la baisse de la part des jeunes. Il se traduit par un allongement de l’espérance de vie.

L'essentiel :

Le vieillissement démographique qu’ont connu tous les pays développés de façon plus ou moins précoce s’explique par deux types de facteurs. D’une part, le processus de vieillissement « par le haut » est dû à la baisse de la mortalité qui a conduit à des décès à des âges de plus en plus élevés. La part des personnes âgées de plus de 60 ans a donc augmenté. Ainsi, ils représentaient 12,7 % de la population en 1901 et 26,4 % en 2019. Quant aux plus de 75 ans, ils sont aujourd’hui 9,3 % de la population française métropolitaine alors qu’ils ne comptaient que pour 2,3 % en 1901. En un siècle, en France, l’espérance de vie a doublé. D’autre part, un processus de vieillissement « par le bas » se combine au premier. La baisse de la fécondité inhérente aux mutations sociodémographiques liées à la croissance (travail des femmes, société de consommation, urbanisation, changements de valeurs, etc.) réduit mécaniquement la part des plus jeunes dans la population totale.

Le vieillissement est donc une conséquence d’un processus historique de transition démographique mais le mouvement s’est poursuivi au point de modifier profondément la structure de la population dans les pays développés d’abord mais aussi au niveau mondial. Aujourd’hui, l’accélération de la hausse de la part des personnes âgées dans la population correspond à l’arrivée dans cette classe d’âge des générations nombreuses issues du baby-boom. Pour le cas de la France, les projections de l’INED (Institut national des études démographiques) prévoient un ralentissement de ce vieillissement par le sommet de la pyramide seulement après 2040. 21000 centenaires vivent aujourd’hui en France, c’est-à-dire 20 fois plus qu’en 1970. Ces centenaires sont essentiellement des femmes du fait d’une surmortalité des hommes à tous les âges de la vie.

Les enjeux du vieillissement sont de différentes natures et nourrissent des inquiétudes à la fois économiques et sociales. L’effet sur la croissance économique est l’objet de nombreux débats.

La baisse de la part des personnes en âge de travailler et l'augmentation de l'âge moyen de la population active sont sources d’interrogations. L’incidence de ces deux phénomènes est assez difficile à mesurer en particulier au niveau de leur impact à long terme sur la productivité. Mais ce sont surtout les dépenses sociales inhérentes au vieillissement qui constituent l’enjeu social le plus visible. L’augmentation des dépenses de santé est inéluctable. Quant au financement du système d’assurance-retraite, il soulève un problème de ratio de dépendance (nombre de personnes de plus de 60 ans par rapport au nombre d’actifs). Dans le cadre d’un système de retraite par répartition, l’enjeu est crucial. Il pose nécessairement de façon récurrente la question de l’allongement de la durée de cotisation ou de la baisse du niveau des pensions. Le passage à un système de capitalisation ne résout pas l’écueil du vieillissement démographique. Quel que soit le système de financement des retraites, il s’agit toujours de prélever sur les revenus d’activité une part consacrée aux inactifs âgés.

En matière de consommation, le vieillissement démographique est susceptible de réduire la demande compte tenu du niveau d’équipement déjà élevé des plus âgés. Mais leur niveau de pouvoir d’achat lié au niveau actuel des retraites et à un effet patrimoine peut aussi avoir un effet positif sur la demande. Par ailleurs, il ne faut oublier un effet de génération : les nouveaux retraités issus des générations du baby-boom sont consuméristes. Enfin, le vieillissement crée de nouveaux besoins amenant à une transformation structurelle de la consommation : de nouveaux marchés autour du tourisme, des services à la personne et de la santé sont directement liés au vieillissement.

3 questions à : (à venir)

1) La transition démographique est-elle un processus universel ?

2) Comment mesurer l’impact du vieillissement démographique sur la productivité ?

3) Comment distinguer effet d’âge et effet de génération dans l’évolution de la consommation des plus âgés ?

Lire à ce propos :