Module n°5 : Concurrence

Fiche n°1 : Concurrence

La concurrence est-elle source de croissance économique ?

Ce module s'appuie sur un extrait du chapitre 4 « Comment réconcilier politique de la concurrence et politique industrielle ? »

Comment réconcilier politique de la concurrence et politique industrielle ?

www.odilejacob.fr 

Fiche

Enseignant ? Connectez-vous ou créez votre compte personnel pour accéder à l'ensemble des corrigés. 

Exercice 1 : Le paradigme schumpetérien

Modéré

Rappelons qu’une des trois idées forces du paradigme schumpetérien est que l’innovation résulte d’investissements « entrepreneuriaux », en particulier en recherche et développement ; ces investissements sont à leur tour motivés par la perspective d’une rente de monopole qui vient récompenser l’innovation. La première idée qui vient donc à l’esprit, c’est que tout élément susceptible de diminuer la rente de l’innovation, en particulier une concurrence accrue sur le marché des produits, réduit du même coup l’incitation à innover. Ainsi, une concurrence plus intense impliquerait un moindre degré d’innovation et partant, une plus faible croissance. De fait, les premiers modèles de croissance schumpetériens prédisent un effet négatif de la concurrence sur l’innovation et la croissance (Aghion et Howitt, 1992).

Cependant, des études empiriques réalisées dans les années 1990 à partir de données d’entreprises par nos collègues britanniques, mettent au contraire en évidence une corrélation positive entre l’intensité de la concurrence dans un secteur, mesurée à partir des rentes des entreprises, et le taux de croissance de la productivité dans ce secteur. Une concurrence accrue semble être associée à une innovation ou une croissance plus forte.

Le Pouvoir de la destruction créatrice,
de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel
© Odile Jacob, 2020
Extrait reproduit avec l’aimable autorisation des Editions Odile Jacob ;

Questions :

1- Rappelez la définition de la rente de monopole.

2- Expliquez pourquoi la concurrence peut réduire la croissance dans le cadre du paradigme schumpeterien.

Exercice 2 : Productivité et frontière technologique

Modéré

Il y a en réalité deux types d’entreprises en activité, et elles ne réagissent pas de la même façon à la concurrence. Il y a d’un côté les entreprises qui sont proches de la frontière technologique dans leur secteur, c’est-à-dire les entreprises dont la productivité est proche du niveau maximal de productivité dans ce secteur. Et il y a d’un autre côté les entreprises qui sont loin de la frontière technologique, c’est-à-dire celles dont la productivité se situe très en-dessous de la productivité maximale dans le secteur……

Si l’on veut comprendre pourquoi ces deux types d’entreprises réagissent différemment à la concurrence, imaginons qu’il ne s’agit pas d’entreprises mais d’une classe d’élèves. Certains élèves sont en tête de classe et ont des bonnes notes, les notes pour les élèves étant l’équivalent des profits pour les entreprises ; d’autres sont en queue de classe et ont de moins bonnes notes. Imaginons qu’un jour un nouvel élève, brillant, arrive dans la classe. Comment les élèves vont-ils réagir à cette concurrence exacerbée ? L’arrivée de ce nouvel élément brillant va inciter les meilleurs élèves de la classe, ceux qui ont déjà de très bonnes notes, à travailler davantage pour rester les meilleurs et ainsi conserver leurs notes ; au contraire les moins bons élèves vont être découragés et il leur sera plus difficile qu’auparavant de rattraper le niveau.

De fait, il en va des entreprises comme des élèves, et les études empiriques corroborent cet étonnant parallèle : les entreprises proches de la frontière technologique vont innover davantage pour « échapper à la concurrence » (en anglais, « escape competition »), a contrario, les autres entreprises, éloignées de la frontière technologique, vont être découragées par la concurrence comme dans le modèle de base.

Le Pouvoir de la destruction créatrice,
de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel
© Odile Jacob, 2020
Extrait reproduit avec l’aimable autorisation des Editions Odile Jacob ;

Questions :

1- Quels sont les deux types d’entreprise distinguées dans ce texte

2- Pourquoi ces deux types d’entreprise réagissent-elles différemment à la concurrence ?

3- Comment la diversité du tissu productif dans les différents pays peut-elle expliquer que ceux-ci ne réagissent pas de la même façon à un environnement concurrentiel ?

Exercice 3 : Effet de la concurrence sur l’innovation et la croissance

Modéré

ressources pédagogiques SES bac 2020 2021

Le Pouvoir de la destruction créatrice,
de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel
© Odile Jacob, 2020
Extrait reproduit avec l’aimable autorisation des Editions Odile Jacob ;

Source : Aghion et al. (2005).

Questions :

1- Quelle relation ce graphique établit-il entre la concurrence et la croissance ?

2- En quoi la notion de frontière technologique peut-elle contribuer à expliquer la forme de ce graphique ?

Raisonnement argumenté appuyé sur un dossier documentaire : Concurrence, innovation et croissance

Modéré

A partir de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que la concurrence ne stimule pas l’innovation et la croissance dans tous les cas.

Note de lecture

Module suivant :

Module précédent :