Fiche métier - Philippe Traissac (Sodexo)

Modéré

melchior

melchior

melchior

Question 1 – Définir les termes professionnels suivants : emploi, qualification, compétences, expérience, savoir, savoir-faire, savoir-être, savoir-devenir.

Question 2 – Pourriez-vous préciser les tâches que vous décrivez ? (rechercher les termes techniques, faire expliciter les anglicismes)

Question 3 – Pensez-vous qu’aujourd’hui, avec un BTS, il est possible d’accéder à ce type d’emploi ? (réaliser le/les liens entre formation initiale et parcours professionnel)

Question 4 – Qu’est-ce qui vous fait rester aussi longtemps chez Sodexo ? (faire expliciter les relations que l’individu dans l’emploi entretient avec l’entreprise dans laquelle il travaille et vit)

Voir la correction

Question 1 – Définir les termes professionnels suivants : emploi, qualification, compétences, expérience, savoir, savoir-faire, savoir-être, savoir-devenir

  • À la différence du terme « travail » qui définit le facteur de production Travail (ou Force de travail), le terme « emploi » se définit comme toute activité productive de travail, rémunérée, déclarée.
  • Le terme « qualification » désigne principalement la capacité à  exercer un emploi ou un poste déterminé. Cette qualification est essentielle pour assurer l'employabilité des personnes actives. Elle est "mesurée" par les diplômes acquis ou l'expérience des personnels. Elle peut s’utiliser dans 2 sens distincts :

►Lorsqu'il s'agit de la qualification d'un emploi, on repère les qualités et capacités humaines nécessaires pour occuper un emploi. L'ensemble des savoir-faire dans l'entreprise doit ainsi être détaillé et répertorié. Ceci permet notamment d'obtenir des grilles de qualification, nécessaires à  l'établissement des salaires. Chaque branche de l'économie détermine alors des classifications d'emplois, des titres et niveaux hiérarchiques, afin d'établir les conventions collectives (« Une convention collective est un accord écrit qui résulte de la négociation entre syndicats de salariés et d'employeurs. La convention collective traite : des conditions d'emploi, de formation professionnelle et de travail des salariés, et de leurs garanties sociales. » - https://www.service-public.fr › particuliers › vosdroits ) Il faut d'ailleurs noter que la notion de qualification des postes apparaît dans les années 1930, lorsque le souci est d'organiser une première classification sociale distinguant en particulier l'ouvrier spécialisé de l'ouvrier qualifié.

► Lorsqu'il s'agit de la qualification d'un travailleur, il faut distinguer deux significations :

l peut s'agir de la formation initiale validée par un diplôme ; on parle alors qualification personnelle, acquise par l'enseignement essentiellement.

Il peut s'agir aussi de l'expérience, c'est à  dire la qualification acquise au sein de l'entreprise, reprise parfois sous le terme de learning by doing. Ces deux types de qualifications sont essentiels pour évoluer au sein de l'entreprise.

  • Le terme « compétence » peut se définir comme :

« Les compétences sont définies en l'occurrence comme un ensemble de connaissances (savoirs), d'aptitudes (savoir-faire) et d'attitudes (savoir-être et savoir-devenir) appropriées au contexte. Les compétences-clés sont celles nécessaires à tout individu pour l'épanouissement et le développement personnels, la citoyenneté active, l'intégration sociale et l'emploi.» (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/).

Être compétent signifie être capable de mobiliser une multiplicité de ressources (internes et externes à l’individu), dans une situation donnée, pour agir. La compétence est transversale, transférable.

Le déchiffrement et la lecture d’un document statistique est une compétence à caractère scolaire, transversale i.e. utile aux travail des matières de SES, SVT, Histoire/Géographie en autre au lycée et transférable aux objectifs posées par les études supérieures. La coopération au sein d’un groupe de travail est une compétence scolaire certes mais aussi professionnelle.

  • L’ « expérience» professionnelle, au sens strict, apparait lorsque l’individu utilise tout son temps de travail à l’activité productive et acquiert ou se découvre des compétences par ce travail lui-même. Cela correspond à l’apprentissage par la pratique (learning by doing). Les dictionnaires définissent l’expérience comme une connaissance acquise par la pratique, accompagnée d’une réflexion sur cette pratique, ce qu’Henry Fayol (   ) exprimait en écrivant : l’expérience, « c’est  le souvenir des leçons qu’on a soi-même tirées des faits ».

Elle est soumise à une triple relativité : elle dépend de l’individu qui est plus ou moins capable de tirer lui-même leçon des faits ; elle dépend du contexte car il y a des situations de travail plus ou moins porteuse d’expériences potentielles ; elle dépend enfin du système éducatif car, plus la formation explicite est développée et diversifiée, et plus le domaine de l’expérience change de nature.

  • Le « savoir » regroupe l’ensemble des connaissances théoriques et pratiques apprises par l’individu. Le savoir-faire fait référence à la connaissances des moyens, à l’habilité développée par l’individu. Les savoir-être mettent en avant les capacités et « qualités » personnelles intrinsèques à l’individu et le savoir-devenir « ajoute au précédent une perspective dynamique et temporelle : la manière dont la personne se met en projet en tentant d'infléchir le cours des choses, en cherchant du sens dans son futur » (Marcel Lebrun).

Question 2 – Pourriez-vous préciser les tâches que vous décrivez ? (rechercher les termes techniques, faire expliciter les anglicismes)

Question 3 – Pensez-vous qu’aujourd’hui, avec un BTS, il est possible d’accéder à ce type d’emploi ? (réaliser le/les liens entre formation initiale et parcours professionnel)

Question 4 – Qu’est-ce qui vous fait rester aussi longtemps chez Sodexo ? ( faire expliciter les relations que l’individu dans l’emploi entretient avec l’entreprise dans laquelle il travaille et vit)

Ces questions sont des questions-type posées par un DRH et doivent permettent de « lire » des informations implicites dans un CV : il n’est donc pas prévu qu’il y ait de correction à ces questions.

Ces questions sont prévues pour être posées quelque soit le CV (le profil) de la personne en emploi.