Document 1 : Le télétravail brouille les frontières entre le travail et le hors travail

Facile

Le télétravail est rentré dans le code du travail avec la loi du 29 février 2012. Selon l’article 46 de la loi de simplification du droit du 22 mars 2012 , « le télétravail est une forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les TIC*dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci ». […]

Comme toute innovation en matière d’organisation du travail, le télétravail demeure porteur d’opportunités mais aussi de risques et d’abus. Les avantages reconnus du télétravail pour le salarié et pour l’entreprise sont nombreux : autonomie, gain de temps, liberté d’organisation, réduction du temps de transport, de la fatigue et des coûts liés aux trajets domicile-travail, meilleure concentration, gain de productivité, diffusion de nouvelles technologies, baisse de l’absentéisme, meilleur équilibre entre travail et vie personnelle, image de l’entreprise. Toutefois, […] l’envahissement du travail dans la vie personnelle est un phénomène jugé préoccupant par de nombreux spécialistes en raison de la généralisation des TIC et des exigences de disponibilité qu’elles génèrent pour le salarié. Les TIC permettent d’être toujours connecté, de rester en contact avec l’environnement professionnel et d’être joignable 24h sur 24h. Elles facilitent le travail hors mur et notamment après la journée de travail. Les TIC peuvent notamment permettre de gérer l’imprévu et l’urgent. Ceci aurait des effets néfastes sur la santé physique et mentale des individus (stress, fatigue, burnout).[…] Le risque peut [également] venir de la famille qui peut solliciter le télétravailleur durant ces heures de travail à domicile. Les télétravailleurs à domicile peuvent vivre un sentiment de déséquilibre en tentant de gérer les exigences de leur travail à côté des attentes de leur famille. Des répondants signalent que du fait de leur présence au domicile, leur famille a de très fortes attentes à leur égard et les trois quarts des répondants se plaignent que des membres de la famille ne perçoivent pas leur travail comme un véritable travail.

[…] La gestion de la frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle se révèle donc plus complexe pour le télétravailleur. En configuration de télétravail, la frontière est en effet poreuse : interférences, interruptions, et intrusions rapides entraînent des ruptures de tâches, des pertes de concentration. Les TIC (le smartphone par exemple) seraient un frein puissant au maintien d’une frontière satisfaisante entre les deux sphères. Ils peuvent être générateurs de culpabilité en cas de non disponibilité par rapport à l’entreprise pour les salariés ou encore générateurs de pression forte à l’acception de réponses à un appel professionnel sur le temps hors travail, durant les loisirs par exemple. 

*TIC = Technologies de l’information et de la communication.

Dumas, Marc, et Caroline Ruiller. « Le télétravail : les risques d'un outil de gestion des frontières entre vie personnelle et vie professionnelle ? », Management & Avenir, vol. 74, no. 8, 2014, pp. 71-95.

 

Questions

1. Qu’est-ce que le télétravail ? Qu’est-ce qui a permis son essor ?

2. Quels sont les avantages du télétravail ?

3. Quel est l’inconvénient majeur du télétravail pour le salarié ?

4. Quelles peuvent-être les conséquences pour le télétravailleur ?

5. Quelles pistes peut-on envisager pour réduire de tels risques ?

Newsletter

Suivre toute l'actualité de Melchior et être invité aux événements