Politique industrielle : Attention au retour de bâton !

Contenu réalisé en partenariat avec PSE - Ecole d’économie de Paris

Auteurs : Catherine Bobtcheff, Claude Crampes et Yassine Lefouili

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) fixe comme objectif de porter la part des énergies renouvelables à 32 % de la consommation finale brute d’énergie en 2030. Pour atteindre ces objectifs et afin de stimuler la demande de panneaux photovoltaïques et de turbines éoliennes, « tout kilowattheure injecté sur le réseau public est acheté par un acheteur obligé à un tarif d’achat, fixé à l’avance ». Cette politique permet de tirer parti des effets d’apprentissage, c’est-à-dire de l’acquisition d’expérience au cours du temps, pour réduire les coûts des énergies renouvelables (lire la suite sur le site de PSE - Ecole d'économie de Paris)

Chaque mois, Melchior relaie un article de la lettre « 5 articles... en 5 minutes ! » proposée par PSE - Ecole d'économie de Paris

PSE MELCHIOR

Crédit photo : Leo Wolfert (Shutterstock)

Titre original de l’article : Chocs de demande, effets d’apprentissage et exclusion
Publié dans : Revue économique
Disponible sur Cairn