Distribution des vaccins : retombées et comportements

En partenariat avec PSE - Ecole d’économie de Paris

Les principales méthodes de hiérarchisation des priorités s’articulent autour de deux variables centrales : la vulnérabilité face au risque et le risque de transmission

Les politiques publiques en matière de vaccination sont d’une importance fondamentale dans l’éradication de virus aux proportions pandémiques. Au vu de l’offre limitée des vaccins et de la nécessité urgente de leur déploiement, il est vital d’établir, avec circonspection, des ordres de priorité de vaccination. Les principales méthodes de hiérarchisation des priorités s’articulent autour de deux variables centrales : la vulnérabilité face au risque et le risque de transmission. Toutefois, jusqu’à présent, lors de l’élaboration des politiques publiques en matière de vaccination, il n’a été donné qu’une place marginale au rôle central que jouent les comportements, en dépit des études scientifiques de plus en plus nombreuses soulignant leur importance.

Un article de Nikhil Vellodi et Joshua Weiss

Lire la suite sur le site de PSE.