Actu-éco : Les diplômes des jeunes en emploi

En partenariat avec Brief.eco

En 2018, 1,8 million de « jeunes sortants d’études » étaient en emploi, représentant 6,9 % de l’ensemble des personnes en emploi, selon une étude récente de la Dares, le service des statistiques du ministère du Travail.

Les « jeunes sortants d’étude » sont des personnes de moins de 35 ans, ayant terminé leurs études depuis un à quatre ans, hors apprentis. Les « jeunes sortants d’études » en emploi sont de plus en plus diplômés : en 2018, 4 % n’avaient aucun diplôme, contre 10 % en 2007. Sur cette même période, la proportion des diplômés de l’enseignement supérieur a augmenté, principalement en raison d’une forte hausse des titulaires d’un bac +5 ou plus, dont la part a quasiment doublé.

Les jeunes ayant terminé leurs études sans aucun diplôme sont surtout embauchés à des postes de caissier, d’animateur socioculturel, d’ouvrier non qualifié de la manutention et de la mécanique (métallier, serrurier, etc.) et dans l’hôtellerie-restauration. La Dares note que pour eux, la situation a peu évolué depuis 10 ans. En revanche, elle écrit que dans de nombreux autres métiers, « le niveau d’études auquel les jeunes sont principalement recrutés est relevé », ce qui est « le reflet de l’élévation générale du niveau de diplôme et de la démocratisation croissante de l’enseignement supérieur ».

Bref ! Voici des éléments intéressants à commenter dans le cadre de nos programmes :

En seconde tronc commun on pourra faire un lien vers le chapitre :

En spécialité de terminal on pourra exploiter ces éléments  dans le thème :

Cette actualité vous a été proposée par Brief.éco qui explique et met en perspective l’actualité de la semaine.

Pour en savoir plus, accédez au site brief.éco