Graphique

Les retraites en Asie : des régimes très inégaux

Résumé

L'OCDE a publié le 25 janvier 2012 un rapport sur l'état des lieux en matière d'accès à une pension de retraite dans les pays asiatiques et dans le Pacifique. Parmi les nombreux indicateurs retenus, le taux de remplacement brut traduit le niveau des retraites versées par rapport aux revenus moyens d'activité .

Le premier constat est celui de la diversité des situations. A Singapour, le niveau des retraites ne représente qu'à peine 13 % des revenus d'activité. On peut ainsi comprendre le taux d'activité élevé des personnes âgées à Singapour. A l'autre extrémité, le niveau relatif des retraites aux Philippines est très élevé (Cela ne signifie évidemment pas que le niveau de vie des retraités aux Philippines soit supérieur à celui des retraités de Singapour).
Le deuxième constat vise les écarts homme/femme. Dans la plupart des pays concernés, les hommes obtiennent une meilleure couverture-retraite. La Thaïlande et les Philippines se distinguent par l'absence de différence dans le traitement des hommes et des femmes.

Mais ce graphique comporte un biais important : l'OCDE insiste sur le fait que la part des  actifs concernés par le système de retraite est très inégale et parfois très faible. Ainsi, en Chine, seuls 17 % des actifs adhèrent à un système de retraite. Autre exemple, l'Inde  a un taux de remplacement des revenus d'activité proche de la moyenne des pays de l'OCDE mais il ne concerne qu'à peine 6 % des actifs. 
 

Partage