Exercice
Exercice de cours

Question 1. Comment la socialisation de l'enfant s'effectue-t-elle ?

Difficultés 
Exercice 1 - Vrai-Faux
  1. L’éducation ne fait pas partie de la socialisation
  2. Les instances de socialisation sont variées et n’ont pas toutes les mêmes attentes
  3. Une valeur est un idéal qui guide l’action
  4. La socialisation familiale n’a pas d’incidences sur l’adaptation des enfants à l’univers scolaire
  5. Ce qui est important pour réussir scolairement, c’est le capital économique des parents
Difficultés 
Exercice 2 - Texte à trou

Reconstituez le texte avec les mots suivants :

  • éducation 

  • école 

  • normes 

  • agents ou instances de socialisation 

  • famille 

  • processus 

  • valeurs 

  • incorpore

  • pairs

La socialisation est un ………………… qui commence dès l’enfance. Il s’agit d’un phénomène par lequel l’individu ……………………. des …………….. et des …………….. propres aux groupes sociaux auxquels il appartient. La socialisation est assurée par des ……………...................................... divers, comme l’……….., la…………., les…………, les médias. Elle inclut l’…………………, mais ne s’arrête pas à cette seule dimension.

Difficultés 
Exercice 3 - Savez-vous distinguer normes et valeurs ?

Remplissez le tableau avec les termes suivants :

  • aller courir régulièrement pour progresser en sport 
  • ranger sa chambre lorsque les parents le demandent 
  • politesse 
  • arriver à l’heure en classe 
  • obéissance 
  • laisser sa place à une personne handicapée dans les transports en commun 
  • ponctualité

Difficultés 
Exercice 4 - Les filles et les études

Majoritaires en classe de seconde générale (autour de 60%), les filles sont de moins en moins présentes dans la série scientifique […]. Ce ne sont pas les différences de réussite selon les disciplines qui expliquent les différences d’orientation, mais des choix différents opérés par les garçons et les filles fondés sur une perception différente à la fois de leur propre capacité (surestimation relative des garçons et sous-estimation relative des filles) et la prise en compte du contexte familial et social […]. Et ces choix sont rarement contrecarrés par les enseignants : la filière mathématique est souvent reconnue comme incontournable pour un bon élève garçon, beaucoup moins pour une bonne élève fille.

Source : Ferrand M., Féminin Masculin, Paris, La Découverte, 2004

  1. La faible orientation des filles en section scientifique s’explique-t-elle par des problèmes de niveau ?
  2. Montrez en quoi plusieurs instances de socialisation concourent à sous-sélectionner les filles en filière scientifique.
  3. Quelles sont les conséquences professionnelles d’une sous-représentation des filles en filière scientifique ?
Difficultés 
Exercice 5 - Une pratique propre à la haute bourgeoisie : les rallyes

Les rallyes sont des groupes informels, dont les membres sont soigneusement sélectionnés par les mères de famille. Ces jeunes apprennent à vivre ensemble, à se connaître et se reconnaître, et finalement à organiser leur vie affective, et sexuelle, en conformité avec les obligations matrimoniales d'une reproduction sociale efficace. Ces rallyes commencent dès l'âge de dix à treize ans, par des sorties culturelles, pour se terminer par de grandes soirées dansantes. Les sorties culturelles sont un exemple achevé de l'imbrication des différentes formes de capitaux. Le groupe d'enfants pourra par exemple être emmené par quelques mères à l'ambassade de Grande-Bretagne. Accueillis par l'ambassadeur en personne, qui a des liens amicaux ou familiaux avec quelques-uns des parents du rallye, les enfants seront guidés par lui pour visiter le bâtiment, monument historique classé. À d'autres occasions, le conservateur ou le prêtre, eux aussi proches de certaines familles du rallye, feront visiter le musée ou l'église. Les enfants apprennent ainsi que la culture est un élément inséparable de leur vie, qu'elle imprègne leurs relations amicales, que leurs familles sont chez elles partout, accueillies avec la plus grande déférence, qu'il n'y a pas de solution de continuité entre leur monde quotidien et celui des musées, des monuments, des salles de spectacle. Pour eux, la culture, c'est la vie.

Source : Pinçon M., Pinçon-Charlot M., Sociologie de la bourgeoisie, Paris, La Découverte, 2003

  1. Quels sont les objectifs des rallyes ?
  2. En quoi pouvez-vous dire que dans la haute bourgeoisie, la socialisation familiale prépare à la réussite scolaire ?

À Lire

Livres et articles

Darmon M., La socialisation, Paris, collection 128, Armand Colin, 2006

Elias N., La civilisation des mœurs, Paris, Calmann-Lévy, 1973

Ernaux A., Les Armoires vides, Paris, Gallimard, 1974

Ferrand M., Féminin Masculin, Paris, La Découverte, 2004

Gianini Belotti E., Du côté des petites filles, Paris, Editions des Femmes, 1974

Lahire B., L’Homme pluriel, Paris, Armand Colin, 2005

Pinçon M., Pinçon-Charlot M., Sociologie de la bourgeoisie, Paris, La Découverte, 2000

Partage