Exercice 1 : les configurations familiales atypiques

Facile

Questions :

1. Quel est le rôle de la famille dans la socialisation des individus ?

2. Qu’est-ce qu’une famille « traditionnelle » ?

3. Qu’est-ce qu’une configuration familiale atypique ?

4. Précisez la signification de chaque configuration familiale atypique et associez-les aux images.

Voir la correction

Corrigé :

1. La famille est l’institution centrale de la socialisation primaire. Elle a donc une importance cruciale dans le processus par lequel un enfant acquiert les codes et les valeurs de la société dans laquelle il vit. Son influence doit toutefois être nuancée par l’effet parfois contradictoire des autres instances de la socialisation primaire et de la socialisation secondaire.

2. Une famille traditionnelle est composée d’un coupe et d’enfants nés de cette union (ou adoptés ensemble) et partageant le même logement.

3. Une configuration familiale atypique désigne les familles sortant du cadre traditionnel, compte tenu de leur composition, de leur taille, etc.

4. Famille monoparentale (image b) : famille comprenant un parent isolé ou un ou plusieurs enfants.

Famille recomposée (image a) : famille comprenant un couple d’adultes, mariés ou non, et au moins un enfant né d’une union précédente de l’un des conjoints.

Famille nombreuse (image d) : famille comprenant trois enfants ou plus.

Famille mixte (image c): famille caractérisée par l'union de deux personnes de nationalités différentes.

 

La sociologue Christine Mennesson étudie la « socialisation sexuée inversée », conduisant les individus d’un sexe à intégrer des éléments d’identité de genre traditionnellement associés à l’autre sexe. Les configurations familiales atypiques permettent-elles d’expliquer ces « trajectoires improbables » ? Cette activité te permettra d’en savoir plus...