Document 4. Conditions d'emploi trois ans après la fin des études

Facile

  1. Emploi dont la durée est limitée dans le temps (ex : CDD, Intérim, stages, apprentissages)

  2. Hors santé social

Source : En quête Génération 2013, Céreq 2017.

 

Questions : 

1) Choisissez la bonne lecture de la donnée soulignée :

  • En 2016, en France, selon le Cereq, sur 100 jeunes sans diplôme, 6 étaient sans emploi.

  • En 2016, en France, selon le Cereq, sur 100 jeunes sans diplôme, 6 travaillaient à leur compte.

  • En 2016, en France, selon le Cereq, sur 100 jeunes sans diplôme et en emploi au terme de leur troisième année de vie active, 6 étaient travailleurs indépendants.

2) Faites un phrase donnant la signification de la donnée entourée.

3) Complétez le texte :

D’après cette étude du Céreq datant de 2016, plus le niveau de diplôme est élevé, plus les risques d’occuper un emploi à durée limitée sont …………., sauf pour les ……………… De plus, plus le niveau de diplôme est faible, plus les risques d’occuper un emploi à temps partiel subi sont …………….. Parmi les jeunes les plus diplômés, on constate une forte disparité selon le type de diplôme entre ……………….……………………… et …………………………………………….. : les premiers occupent une position privilégiée sur le marché du travail par rapport aux seconds.

Enfin, le niveau de diplôme semble avoir peu d’impact sur l’accès aux emplois ……………………..

4) Résumez les avantages d’avoir un diplôme, mis en évidence par ce document.

Voir la correction

1) Choisissez la bonne lecture de la donnée soulignée :

En 2016, en France, selon le Cereq, sur 100 jeunes sans diplôme et en emploi au terme de leur troisième année de vie active, 6 étaient travailleurs indépendants.

2) Faites un phrase donnant la signification de la donnée entourée.

En 2016, selon le Cereq, sur 100 jeunes en emploi au terme de leur troisième année de vie active et ayant un CAP ou BEP, 17 étaient à temps partiel subi, c’est-à-dire qu’ils travaillaient à temps partiel alors qu’ils désiraient travailler à temps plein.

3) Complétez le texte :

D’après cette étude du Céreq datant de 2016, plus le niveau de diplôme est élevé, plus les risques d’occuper un emploi à durée limitée sont faibles, sauf pour les doctorants. De plus, plus le niveau de diplôme est faible, plus les risques d’occuper un emploi à temps partiel subi sont élevés. Parmi les jeunes les plus diplômés, on constate une forte disparité selon le type de diplôme entre diplômés d’une école de commerce ou d’ingénieur et diplômés d’un doctorat : les premiers occupent une position privilégiée sur le marché du travail par rapport aux seconds. Enfin, le niveau de diplôme semble avoir peu d’impact sur l’accès aux emplois non-salariés.

4) Résumez les avantages d’avoir un diplôme, mis en évidence par ce document.

Avoir un diplôme augmente les chances d’obtenir un Contrat à Durée Indéterminée et donc limite les risques d’occuper des emplois précaires (CDD, intérim…). De plus, le diplôme diminue les risques de travailler à temps partiel subi.