Document 12. Socialisation politique (I) : Découvrir les institutions républicaines

Facile

 

Question 1 : Qu’est-ce qu’une commémoration ? Donnez un exemple différent du texte.

Question 2 : Que nous apprend cet exemple de la socialisation politique des jeunes ?

Question 3 : Pourquoi visiter des lieux historiques comme les plages du débarquement de 1944, le cimetière américain de Colleville ou des musées comme le Mémorial de Caen ?

Voir la correction

Socialisation politique (I) : Découvrir les institutions républicaines

Question 1 : Qu’est-ce qu’une commémoration ? Donnez un exemple différent du texte.

Une commémoration est une cérémonie en souvenir d'une personne ou d'un événement.

Une commémoration est une cérémonie officielle organisée pour conserver la conscience nationale d'un événement de l'histoire et servir d'exemple et de modèle.

Généralement, elle engage les pouvoirs publics : représentants élus et hauts fonctionnaires y assistent. Elle est à destination des citoyens qui sont invités à se rassembler autour d’un discours, d’une minute de silence, d’un dépôt de gerbes, etc. afin de réactiver la mémoire collective.

Les commémorations politiques officielles portent souvent sur des événements heureux, comme la fin d'une guerre (Armistice du 11 novembre), l'abolition d'une loi discriminante (commémoration nationale de l'esclavage et de ses abolitions le 10 mai) ou un personnage (bicentenaire de la naissance de Victor Hugo, 1802-1885).

Question 2 : Que nous apprend cet exemple de la socialisation politique des jeunes ?

L’école a un rôle important dans la socialisation politique. Elle transmet des normes et de valeurs.

L’enseignement civique, les cours d’histoire et de français, les sorties scolaires, etc. participent à l’acquisition de connaissances sur la politique (institutions, procédures électorales, etc.) et à la transmission d’attitudes fondamentales, notamment l’importance de la participation électorale.

Si le principe de neutralité interdit à l’institution d’influencer les opinions politiques, l’école transmet des valeurs (liberté, égalité, fraternité) qui peuvent parfois s’opposer aux préférences politiques des parents.

Question 3 : Pourquoi visiter des lieux historiques comme les plages du débarquement de 1944, le cimetière américain de Colleville ou des musées comme le Mémorial de Caen ?

Colleville-Sur-Mer (200 habitants) est devenu un haut lieu de mémoire : la ville est située au cœur de la plage d’Omaha (Omaha Beach), l’une des cinq plages du débarquement des alliés du 6 juin 1944 en Normandie, et on y trouve le cimetière militaire américain (où reposent 9 387 soldats dont 4 femmes et 307 inconnus décédées le jour du débarquement ou dans les semaines suivantes).

Il s’agit ici de transmettre des valeurs, celle de la paix, aux jeunes générations.

 

Une autre raison est la proximité géographique ! Petit-Quevilly est en Normandie. Des élèves de départements de l’est de la France iront plus facilement visiter l'ossuaire de Douaumont, monument érigé à la mémoire des soldats de la bataille de Verdun (1916) et les élèves de Marseille son à deux pas du mémorial qui commémore les volontaires marseillais qui chantèrent en 1792 le « le chant de guerre pour l’armée du Rhin » devenu depuis l’hymne nationale, la Marseillaise.