Les Etats-Unis et la sécurité pétrolière

Pierre, Noël"U.S. Oil Dependency and Energy Security", (30 Mai 2002), IFRI – CFE disponible sur www.cfe-ifri.org
 

a/ Intensité énergétique et intensité pétrolière de l'économie américaine

Le déclin de l'intensité en pétrole du PIB des Etats-Unis est de 1,4% par an entre 1985 et 2000, et l'auteur mise sur une poursuite du trend (-1,2% par an sur 2000-2020). De quoi réduire fortement la vulnérabilité de l'économie américaine aux chocs pétroliers. 

 

b/ Le poids du Moyen-Orient dans la demande américaine de pétrole, 1973-2000

22% des importations de pétrole, 12% de la consommation domestique totale de pétrole… Les Etats-Unis ne sont pas (ou pas encore) à la merci du Moyen-Orient. Ils ont veillé, au cours des 30 dernières années, à dynamiser le plus possible la production domestique (cf. le recul des importations au milieu des années 1980) et à diversifier le plus possible leurs approvisionnements, notamment en faisant monter la part des importations issues de pays africains. Leurs trois principaux fournisseurs sont américains : Canada, Mexique, Venezuela. Les frasques de ce dernier pays sont tantôt craintes (le coup d'Etat anti-Chavez de 2002 était en partie piloté par Washington), tantôt oubliées (depuis deux ans, les Etats-Unis ont d'autres dossiers plus urgents à traiter).

Partage