Actu-éco : Le taux de chômage des pays de l'OCDE

En partenariat avec Brief.eco

Le taux de chômage de l’ensemble des pays de l’OCDE, qui réunit 37 pays parmi les plus développés du monde, est passé de 5,4 % en 2019 à 7,1 % en 2020. 

Cette hausse est due à la pandémie de Covid-19, explique l’OCDE.


Le taux de chômage de l’Allemagne et du Japon, n’a que légèrement augmenté. Il a même diminué pour la France et l’Italie, grâce aux mesures de maintien de l’emploi prises par les gouvernements comme le chômage partiel. Autre facteur de baisse : selon l’Insee, en raison du deuxième confinement cet automne en France, de nombreuses personnes ne sont pas comptabilisées faute d’avoir pu « réaliser des recherches actives d’emploi dans les conditions habituelles ».


Aux États-Unis, le taux de chômage est passé de 3,7 % à 8,1 %. Dans ce pays, le marché du travail est « l’un des plus flexibles des pays de l’OCDE », explique l’économiste Catherine Sauviat dans un article publié en 2017. Elle note que « les entreprises peuvent y ajuster rapidement et à faible coût leurs effectifs et les salaires lors d’un choc de PIB ». Le marché du travail canadien est également l’un des plus flexibles au monde, selon l’Iref Europe, un cercle de réflexion. Le taux de chômage y est passé de 5,7 % à 9,6 %

Bref ! Voici des éléments intéressants à commenter dans le cadre de nos programmes :

En seconde tronc commun, on pourra faire un lien vers le chapitre :

En spécialité de première, il sera possible d’évoquer ces données dans le chapitre :

Enfin en spécialité de terminale on pourra exploiter ces chiffres dans le thème :

Cette actualité vous a été proposée par Brief.éco qui explique et met en perspective l’actualité de la semaine.

Pour en savoir plus, accédez au site brief.éco