Comment mettre les innovations au cœur du développement durable ?

 

Paris-Saclay, constitue l’un des plus importants clusters scientifiques de rang international. L’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) Paris-Saclay construit un projet autour de l’innovation car celle-ci bénéficie à tous, parce qu’elle crée de la richesse, parce qu’elle génère des emplois, parce qu’elle améliore la qualité de vie de ceux qui y travaillent, étudient et y habitent.

L’Innovation est effectivement, aujourd’hui, l’un des piliers du développement durable.

Toutefois, il est essentiel d’insister sur l’importance que revêt le territoire dans le projet de développement durable de l’EPA Paris-Saclay. Il convient en effet de se garder d’avoir une vision trop simpliste du mythe de l’innovation qui serait capable de résoudre tous les maux environnementaux. Une telle croyance pourrait d’ailleurs engendrer une déconnexion avec tout ce qui fait la richesse et la spécificité du territoire. Un aménagement durable doit vraiment faire corps avec son territoire et être aux antipodes d’un urbanisme hors-sol.

Les principes généraux du plan guide du campus urbain (ZAC de Moulon + ZAC de l’Ecole polytechnique) s’appuient d’ailleurs sur le travail du paysagiste Michel Desvigne qui a développé le concept de géographie amplifiée. Les lignes de force du projet reprennent ainsi, par exemple, le mouvement naturel de végétalisation des talus et talwegs en l’amplifiant. C’est ainsi bien la géographie naturelle qui est déterminante dans l’intelligence d’un paysage et qui en constitue la base.

Le projet de développement de Paris-Saclay, résolument tourné vers l’avenir, intègre donc parfaitement la géographie et l’histoire du lieu pour mieux les dépasser.

La gestion des eaux pluviales exceptionnelles sur le plateau en est une parfaite illustration car les aménagements actuels vont remettre à l’honneur une partie de l’ancien système hydraulique du plateau de Saclay (crée au XVIIème siècle par l’architecte et ingénieur Thomas Gobert pour alimenter en eau les fontaines du château de Versailles via un drainage du plateau et un réseau de rigoles interconnectées) tout en lui faisant jouer de nouvelles fonctions (lit majeur potentiellement inondable, support de biodiversité, espace de loisir, etc.)

Le développement durable est une équation à multiples entrées, toutes importantes et toutes interagissant les unes avec les autres. Il ne s’agit pas de développer un quartier extrêmement performant sur une seule thématique mais qui oublierait les autres. Il s’agit de faire système et d’essayer de tout intégrer, de la production énergétique à bas carbone, au développement de la biodiversité, aux enjeux bioclimatiques, à la mobilité en passant, bien entendu, par la qualité de vie pour les habitants et usagers du quartier.

Aujourd’hui, au regard des enjeux environnementaux actuels, il est indispensable plus loin, de susciter une émulation, de créer les conditions nécessaires pour que tous les acteurs impliqués, les collectivités locales, les entreprises, les start-up, les promoteurs, développent et mettent en oeuvre des solutions réellement innovantes.

Il convient ainsi de franchir une nouvelle étape, en passant des éco-quartiers aux smart-quartiers.

La smart-city est cette ville durable de demain qui intègre à la fois toutes les contraintes géographiques et les richesses patrimoniales du territoire mais qui injecte également une multitude d’innovations et de nouveaux services issus de la révolution numérique.

Paris-Saclay figure parmi la dizaine de sites français reconnus comme Démonstrateurs industriels pour la ville durable (DIVD). Il s’agit de sites dédiés à l’émergence de projets urbains extrêmement innovants qui ont vocation à devenir la vitrine de l’excellence française en matière de ville durable. Cette démarche qui mobilise des acteurs publics et privés sur des projets urbains cohérents, intègre de façon systémique les innovations technologiques, sociales et/ou organisationnelles.

Il s’agit de questionner les modèles traditionnels de conception, de construction et de gestion de la ville pour améliorer la qualité des services rendus ou répondre à des besoins non actuellement satisfaits dans différents domaines de la vie urbaine. L’objectif est bien d’innover sur tous les sujets du développement durable à l’échelle du sud plateau puis de décliner la démarche aux îlots et aux bâtiments.

C’est une concentration d’innovations technologiques, cohérentes dans leur ensemble, qui expérimente des solutions permettant, par exemple, de diminuer drastiquement les consommations d’énergie et de ressources.

Le projet de l’EPA Paris-Saclay vise à construire une ville durable, c’est-à-dire frugale, intelligente et résiliente.

Il s’agit de déployer des infrastructures et des services collectifs qui donnent aux citoyens des leviers d’actions pour rendre plus durables leurs modes de vie et leurs comportements.

Ainsi, le projet du campus urbain de Paris-Saclay intègre la mise en place d’infrastructures et de services innovants :

  • un réseau multi-énergies intelligent, englobant les réseaux de distribution thermiques et électriques, mais aussi la gestion d’autres services urbains (éclairage public, éco-mobilité), et dont le réseau d’échange de chaud et de froid est une première brique essentielle pour réussir la transition énergétique.
  • Un système de mobilités complet, capable de proposer des alternatives performantes à la voiture individuelle, via notamment le développement massif des modes partagés, le développement des véhicules autonomes et l’intégration de l’ensemble des moyens de transport grâce au numérique.
  • La mise en place d’une plateforme numérique pour catalyser le développement de nouveaux services, par la mise à disposition d’outils et de données et le déploiement de l’internet des objets.

Le projet de Paris-Saclay s’appuie sur un écosystème local extraordinaire de chercheurs pour faciliter l’émergence des nouvelles technologies. Dans un esprit de living lab, Paris-Saclay cherche à encourager les expérimentations in situ et vise, par des actions multiples, à faire de ce territoire, un lieu majeur de l’innovation pour le développement durable.