Vidéo

Alain Pons : Capital humain au cœur de la croissance de demain ?

Capital humain et croissance au cœur de la... par institutdelentreprise

Alain Pons, Président de la Direction Générale de Deloitte France

Le processus de changement économique a longtemps reposé sur l’élaboration de biens matériels plus efficaces. Cependant, aujourd’hui une part non négligeable semblerait provenir des actifs intellectuels. Ainsi, l’essor de l’économie du savoir devient une tendance clé de l’économie mondiale.

Faut-il investir en capital humain ? Si oui quelles sont les implications en matière d’éducation ?

Généralement, il revient à l’éducation le soin de développer et de permettre aux individus d’acquérir des compétences, apprentissages et talents qui leur permettront plus tard de gagner leur vie et de stimuler la croissance, sans quoi ils s’exposent à des problèmes sociaux et économiques tout au long de leur vie.

En a-t-il toujours été ainsi ? Quels sont les acteurs contribuant à la création d’un capital humain ?

L’éducation joue historiquement un rôle fondamental dans cette création tout autant qu’elle permet de renforcer les niveaux de formation, a fortiori les revenus et donc la croissance économique.

Toutefois, un individu formé le reste-t-il à vie ? Un individu doit-il continuer à s’éduquer c'est à dire à changer, à évoluer à poursuivre de manière continue ? Que signifie apprendre toute sa vie pour les individus ? Quels rôles pour les entreprises ? Quelles actions engagent-elles ?

Dans les pays développés, jusqu’à 20% des jeunes ne vont pas au-delà de l’enseignement secondaire ce qui affecte gravement leurs perspectives d’emplois. De plus, bien souvent, les accès à la culture sont inégaux. Conséquence : la marginalisation d’une partie de nos élèves ou étudiants à la fois économiquement et socialement.