Graphique

Santé : l’influence des déterminants sociaux

Résumé

Parmi les indicateurs des inégalités sociales face à la santé, la surcharge pondérale (qui inclut le surpoids et l’obésité) se présente comme un marqueur particulièrement significatif, notamment en raison de son caractère prédictif de problèmes de santé ultérieurs.

Parmi les indicateurs des inégalités sociales face à la santé, la surcharge pondérale (qui inclut le surpoids et l’obésité) se présente comme un marqueur particulièrement significatif, notamment en raison de son caractère prédictif de problèmes de santé ultérieurs. L’enquête nationale de santé réalisée en 2014-2015 sur les élèves de CM2 révèle que la fréquence de la surcharge pondérale est nettement corrélée à l’origine sociale : ainsi, le surpoids (défini par référence à l’indice de masse corporelle ou IMC) concerne 16 % environ des enfants d’ouvriers et d’employés contre 11,3 % des enfants de cadres. Les écarts relatifs entre ces catégories sociales sont encore plus marqués en ce qui concerne l’obésité puisque celle-ci touche 5,5 % des élèves de CM2 d’origine ouvrière contre 1,4 % des enfants de cadres, soit un risque 4 fois supérieur. En moyenne, toutes origines sociales confondues, l’obésité touchait, en 2014-2015, 3,6 % des élèves de CM2 alors que le surpoids concernait 14,5 % d’entre eux.