Graphique

Le fossé numérique : une dimension culturelle plus que technologique

Résumé

Malgré la généralisation de l’accès à internet et la montée des taux d'équipement des ménages en ordinateur, les inégalités sociales face au numérique restent marquées. La « fracture numérique » concerne aujourd'hui plus les usages du numérique que son accessibilité technique.

Malgré la généralisation de l’accès à internet et la montée des taux d'équipement des ménages en ordinateur, les inégalités sociales face au numérique restent marquées. La « fracture numérique » concerne aujourd'hui plus les usages du numérique que son accessibilité technique.

Qu'il s'agisse d’effectuer des démarches administratives ou de consommer, le recours à internet est très inégal selon l'âge et le niveau de diplôme. Les enquêtes portant sur l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) menées par l'INSEE montrent que plus de 70 % des diplômés de l'enseignement supérieur déclarent avoir eu recours à internet pour un achat récent alors que, parmi les personnes sans diplôme, seules 15 % environ utilisent internet pour consommer un bien ou un service. La familiarité aux outils numériques semble donc fortement corrélée à des compétences sociales et cognitives largement  acquises dans le cadre des études et dans l'univers professionnel. L'âge, on s'en doute, est également une variable discriminante dans le rapport au numérique : à niveau de diplôme égal, les plus de 60 ans ont nettement moins recours à internet.