Graphique

Reprise de l'emploi : un optimisme encore tempéré

Résumé

Dans son dernier bilan de l'économie française, l'Insee présente la contribution des différents secteurs d’activité à l'évolution de l'emploi depuis une dizaine d'années.

Dans son dernier bilan de l'économie française, l'Insee présente la contribution des différents secteurs d’activité à l'évolution de l'emploi depuis une dizaine d'années.

En 2016, l'emploi salarié a connu, en France, une progression nettement plus marquée que durant les années précédentes avec une croissance d'environ 0,7 % sur un an. En 2014 et 2015, l'emploi n'avait augmenté que de 0,3 % par an ; en 2013, il avait même diminué de 0,2 %. C'est donc un constat optimiste que l'Insee nous présente même si ces résultats sont encore assez éloignés de ceux de 2006 et 2007.

C'est principalement l'emploi salarié dans les services marchands qui explique ce redémarrage progressif de l'emploi. Ce secteur contribue pour 0,8 point de pourcentage à la croissance de l'emploi global. En revanche, et c'est d'ailleurs une constante sur l'ensemble de la période observée ici, les secteurs de l'industrie et de la construction ont généré des destructions d'emploi. L'emploi non-marchand, principalement public, a, quant à lui, peu contribué au dynamisme de l'emploi de la dernière année.