Exercice
Exercice de cours

Question 1. Quelle est l'influence de la culture politique sur les attitudes politiques ?

Difficultés 
Exercice 1 - Stratégie des classes

Tout en manifestant ce collectivisme pratique, l’idéologie mise en avant par la bourgeoisie est celle de l’individualisme. La référence au marché, à la concurrence, à la compétition, apparaît dominante dans les discours dominants, alors même que leurs pratiques sont bien loin de cet individualisme théorique. Parce qu’il s’agit de la classe dominante, la pratique peut se passer de théorie, ou mieux, peut abriter derrière le paravent idéologique d’une théorisation qui contredit la réalité concrète de la classe. La libre concurrence est loin d’être réalisée dans des situations aussi décisives que celles de la compétition scolaire ou du marché matrimonial. L’égalité des chances est même systématiquement battue en brèche par les institutions ad hoc dont la classe s’est pourvue, les écoles d’élites et les rallyes qui pratiquent l’ostracisme social.

Source: Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot, Sociologie de la bourgeoisie, La Découverte, 2000, p. 103,

  1. Expliquez la phrase soulignée. Quelle stratégie de classe est mise en œuvre, selon les auteurs, par la bourgeoisie ?
  2. En vous référant au Document 3 (étape 1/ Richard Hoggart), montrez que la différence entre le « repli domestique » de la classe populaire et le « collectivisme pratique » de la bourgeoisie renvoie à deux cultures politiques.
Difficultés 
Exercice 2 - L'influence de l'âge dans le vote

On peut calculer ce qu’aurait dû être le résultat de l’élection présidentielle de 2012 dans chaque commune si les électeurs avaient voté en fonction seulement de leur âge, ou seulement de leur catégorie sociale, en appliquant partout le même vote national moyen des diverses tranches d’âge ou PCS. Si ce calcul conduisait à des résultats proches de ceux qui ont été observés dans les faits, nous en déduirions que le vote fut effectivement déterminé par la situation économique ou l’âge des électeurs. Or, ce calcul livre un résultat surprenant. Selon les proportions définies par les sondages, les régions jeunes et populaires du Nord et de l’Est auraient dû voter à gauche, alors qu’elles ont voté à droite. Le Sud-Ouest – très âgé, fort peu ouvrier, richement doté en artisans et en petits commerçants- aurait dû voter très à droite alors qu’à l’inverse, Hollande y a obtenu les meilleurs scores. ( …) La déviation due à la structure sociale ou à la structure d’âge comptera donc peu face à des déterminants culturels territoriaux qui peuvent mener à des écarts beaucoup plus massifs.

Source : Hervé Le Bras, Emmanuel Todd : Le mystère français, Seuil, 2013, pp. 251-254

  1. En vous rapportant au document 7 (étape 1), rappelez comment se répartissaient les votes en faveur de François Hollande à l’élection présidentielle de 2012, selon la PCS et l’âge.
  2. Quel est le paradoxe mis en lumière par H. Le Bras et E. Todd, concernant le comportement électoral des Français?
  3. Comment les auteurs arrivent-ils à résoudre ce paradoxe ?
Difficultés 
Exercice 3 - Orientation partisane en fonction de l'année de naissance

  1. Rédigez une phrase présentant l’information apportée par chacune des trois données exprimées en rouge.
  2. Commentez l’évolution de l’orientation partisane des Français entre 1995 et 2007 (doc. a).
  3. Quelle tendance générale peut-on observer concernant l’évolution de l’opinion « ni de droite ni de gauche », quelle que soit la génération (doc. b)? Quelle hypothèse peut-on avançer pour expliquer la singularité des générations nées en 1962-1966 ?
  4. Quel effet génération peut-on observer ?
Difficultés 
Exercice 4 - La droite

Source : Les trois droites et les valeurs, Cevipof, Le baromètre politique français, 4ème vague, février 2007

  1. Comment se répartissent les effectifs des trois droites ?
  2. En vous référant aux réponses données au document 6 (étape 1, Cevipof), montrez que sur les enjeux socio-économiques, un consensus apparent unit les trois droites. Cependant, repose-t-il sur une même vision politique ?
  3. Montrez que les positionnements sur les valeurs culturelles différencient fortement les trois droites.
Difficultés 
Exercice 5 - Analyse de la gauche

  1. Comparez la répartition entre les trois droites et entre les trois gauches concernant les valeurs. Que peut-on en conclure ?
  2. Montrez que la gauche est très divisée idéologiquement, car il n’y a pas – comme à droite – de consensus sur les enjeux socio-économiques.
  3. Quelle est la singularité de la gauche conservatrice ? De la gauche protestataire ?
  4. Montrez que sur la totalité des enjeux socio-économiques et culturels, on a une opposition très tranchée entre les opinions exprimées d’un côté par la « gauche ouverte », de l’autre par les gauches protestataire et conservatrice.