PIB mondial : la nouvelle donne

Dans ses dernières Perspectives du Développement Mondial, le centre de développement de l'OCDE montre que la crise financière et économique a accéléré la transformation structurelle de l'économie mondiale. Les prévisions à long terme suggèrent ainsi que les pays en développement et les pays émergents pourraient représenter près de 60 % du PIB mondial en 2030.

Conformément aux prévisions fondées sur les analyses d’Angus Maddison, le poids économique agrégé des pays en développement et des pays émergents est sur le point de dépasser celui de l’ensemble des pays développés. Maddison, décédé en avril 2010, a été l'un des rares économistes à avoir étudié la croissance mondiale par zone géographique sur le très long terme (de l'an 1 à l'année 1998).

Selon l’OCDE, alors que les années 1990 ont été une décennie perdue pour une bonne partie du monde en développement, les taux de croissance ont augmenté de façon significative dans les années 2000, et le nombre de pays en développement convergeant fortement avec les pays de l'OCDE est passé de 12 à 65. Les bonnes performances de la Chine et de l'Inde ont d'ailleurs joué un rôle significatif dans cette évolution.

Concrètement, ce rattrapage a eu pour conséquence que, depuis 1990, le nombre de personnes dans le monde vivant avec moins d'un dollar par jour a diminué de plus d’un quart – soit approximativement de 500 millions. Cependant, ces réductions ont été concentrées principalement dans un pays : la Chine.

Le rapport souligne enfin l'importance des "liens sud-sud" commerciaux, d'aide au développement et d'investissement qui sont une source de savoir et de financement de plus en plus importante pour le développement. Ce qui devrait inciter les pays émergents à réduire les tarifs douaniers qu'il s'appliquent entre eux.

Thème : croissance et développement, mondialisation
Mise en ligne : 05/07/2010
Source : OCDE

Dossier réalisé par Emmanuelle Simon-Ledoux

Contribution au PIB mondial (pourcentage en parité de pouvoir d'achat)

Source : OCDE, calculs sur la base des travaux d'Angus Maddison (2007 et 2010)

Haut de page Haut de page